Principal > Herbes

Caractéristiques nutritionnelles après une intoxication

Des aliments bien choisis après une intoxication jouent un rôle important dans la récupération et la réhabilitation du système digestif et de l'organisme tout entier. Dans cet article, nous avons examiné en détail ce que vous pouvez manger après une intoxication et la diarrhée, et quels aliments devraient être abandonnés, nous établirons un menu indicatif. Sur les caractéristiques de la nutrition après une intoxication chez les enfants également lire sur notre site Web.

Pour les patients hypertendus, un quota a été alloué. Depuis le 1er février, chaque personne souffrant d'hypertension a le droit de le faire. En savoir plus >>>

Pourquoi avez-vous besoin d'un régime?

Un régime alimentaire après une intoxication est nécessaire pour un rétablissement complet et pour la prévention des complications de la maladie. Il aide à rétablir les violations suivantes dans le corps.

  • Inflammation de la muqueuse gastrique. Cet organe est le premier à souffrir d’empoisonnement. Une nourriture de mauvaise qualité ou empoisonnée provoque une inflammation de ses parois.
  • Violation des électrolytes, manque de protéines, échec du pH sanguin. Avec les vomissements et la diarrhée, le corps perd une grande quantité de protéines et de micro-éléments. Une puissance correctement sélectionnée élimine ce problème.
  • Échec du pancréas. La pancréatite chronique se développe le plus souvent chez les enfants intoxiqués. Le pancréas est le principal organe impliqué dans la digestion. Il produit la plupart des enzymes qui digèrent les aliments.
  • Dommages au foie. Par exemple, un régime alimentaire empoisonné par l'alcool permet à cet organe de se reposer, car c'est à travers lui que tout l'alcool passe et est neutralisé. Cet organe est principalement affecté par une intoxication par des champignons et des poisons.
  • Échec des reins. Ils souffrent de déshydratation. La plupart des toxines et des poisons sont excrétés par les reins. En cas d'intoxication par les champignons, des substituts d'alcool, des produits chimiques, une insuffisance rénale peut se développer.
  • Intoxication du corps avec de l'alcool. Un régime après une intoxication alcoolique aide à neutraliser l'alcool et à en nettoyer le corps.

Dois-je manger dans les premiers jours après l'intoxication

Auparavant, on pensait que l'on ne pouvait manger après l'intoxication que le troisième jour. Selon les nouveaux protocoles et recommandations médicaux, le jeûne après une intoxication est dangereux pour le corps. La nutrition fait partie du traitement et vous permet de:

  1. Remplacez la perte d'éléments nutritifs, de liquides, d'électrolytes et de minéraux qu'une personne a perdue à cause des vomissements et de la diarrhée.
  2. Restaurez l'estomac, protégez ses parois contre l'action irritante de l'acide chlorhydrique.
  3. Fournir au corps tous les nutriments nécessaires (protéines, lipides, glucides).

Une attention particulière devrait être accordée au régime d'alcool. En plus de vomissements et de diarrhée, le patient perd une très grande quantité de liquide et développe une déshydratation. Un adulte après une intoxication alimentaire doit être bu quand l'intoxication est d'au moins 2,5 à 3 litres de liquide par jour.

La liste de ce que vous pouvez manger après l’empoisonnement d’un adulte et d’un enfant n’est pas très différente. Les exceptions sont les nourrissons. Leur régime alimentaire est le lait maternel, à partir duquel vous n'avez pas besoin d'abandonner.

Veuillez noter qu'en cas d'intoxication par les champignons, vous devez immédiatement appeler une ambulance et vous faire soigner dans l'unité de soins intensifs et de toxicologie. La possibilité de nutrition dans cette intoxication est discutée avec votre docteur.

Les règles de base du régime après une intoxication


Il faut commencer à boire et à manger après un empoisonnement et des vomissements dès le premier jour de la maladie. Au cours de la première semaine, vous devez adhérer à la nutrition, grâce à laquelle le système digestif et le corps seront restaurés:

  • Mangez souvent et en petites portions. Les intervalles entre les repas ne doivent pas dépasser 3 heures. La taille de la portion unique optimale est égale à la taille de la paume. Si vous ne voulez pas manger du tout, vous pouvez réduire son volume, mais vous ne pouvez pas mourir de faim.
  • La température des aliments et des boissons doit être à la température ambiante. Des plats froids et chauds vont irriter la muqueuse gastrique.
  • Faire cuire à la vapeur, bouillir ou mijoter les aliments. Des plats frits et fumés doivent être abandonnés au moment de la récupération.
  • Si vous avez des maladies chroniques du système digestif, par exemple: gastrite, cholécystite, pancréatite, vous devez tenir compte de leurs particularités lors de la rédaction d'un régime.
  • Il convient de préciser à votre médecin que vous ne pouvez pas manger après avoir empoisonné l'estomac. La liste des produits interdits peut être individuelle. Lorsqu'il prescrit un régime, le médecin prend en compte les états comorbides et l'état du patient.

Veuillez noter que dans les premiers jours suivant une intoxication alimentaire, il est préférable d’observer le repos au lit, de se reposer, d’éviter les efforts physiques.

Que peux-tu manger le premier jour


Le premier jour, la liste des choses à manger après une intoxication est très limitée. Le premier jour, il est nécessaire de lutter contre la déshydratation et la perte d'électrolytes afin de protéger les parois de l'estomac des toxines et de l'acide chlorhydrique.

Histoires de nos lecteurs

Je nettoie les vaisseaux de manière stable chaque année. J'ai commencé à faire ça quand j'avais 30 ans, parce que la pression était hors de l'enfer. Les médecins ont juste haussé les épaules. Je devais prendre ma propre santé. J'ai essayé différentes méthodes, mais l'une m'aide particulièrement bien.
Plus >>>

Vous devez boire des boissons alcalines non gazeuses. Il peut s'agir de thé noir sucré, de compote sucrée, d'eau minérale, de décoction de camomille ou de millepertuis. Il est préférable de refuser les boissons acides, elles peuvent renforcer l'intoxication et l'inflammation de l'estomac. Buvez 1 verre de liquide toutes les heures.

Le premier jour avec une intoxication alimentaire, vous pouvez manger:

  • Pain blanc séché Il est préférable de le sécher à la maison. Les biscuits salés en magasin sont contre-indiqués.
  • Bouillie de riz non cuite sans sel ni huile. Lors de la préparation, vous devez ajouter de l'eau deux fois plus que d'habitude (pour une tasse de riz - 4 verres d'eau).
  • Biscuit Seuls les cookies les plus simples, sans additifs ni nappages feront l'affaire.
  • Bananes. Choisissez des fruits mûrs et intacts. Vous pouvez manger une demi-banane à la fois, les broyer dans un mélangeur et les mélanger avec de la bouillie de riz.
  • Gruau bouilli, consistance muqueuse. Il enveloppe l'estomac, soulage ses irritations.

Régime pour 2 jours

Le lendemain, après une intoxication, le régime alimentaire peut être légèrement diversifié et élargi. Les produits suivants peuvent être ajoutés au menu:

  • Viande de poulet ou de dinde bouillie Il est préférable de le manger sans accompagnement, séparément. Le deuxième jour après l'intoxication, il est possible d'obtenir une bonne quantité de viande, 100 à 150 grammes. Il est nécessaire de répondre aux besoins du corps en protéines et en acides aminés.
  • Des oeufs Il est préférable de les manger sous la forme d'une omelette sur une paire, ou bouilli dur.
  • Pommes au four, poires. Dans ce plat beaucoup de fibres et de pectines, qui stimulent la motilité intestinale.
  • Soupe de légumes à l'huile végétale, pouvant inclure des carottes, des pommes de terre et des courgettes.

Une attention particulière devrait être accordée au régime d'alcool. Le deuxième jour, il est recommandé de boire de l'eau et du thé au citron. Le fait est qu’avec les vomissements, le corps perd une grande quantité d’acide chlorhydrique et que l’alcalose peut se développer. L'alcalose est une pathologie dans laquelle se produit une alcalinisation du sang, une augmentation de son pH. Il peut être corrigé en cas d'empoisonnement par la consommation acidifiée.

Régime pour la première semaine


En cas d'intoxication alimentaire, suivre un régime d'épargne pendant une semaine. Le troisième jour et les quatre prochains jours, vous pouvez élargir votre menu avec les plats suivants:

  • Produits laitiers fermentés. Vous pouvez manger du fromage cottage faible en gras, boire du ryazhenka, du kéfir, du yogourt. Ces produits vont restaurer la microflore intestinale, vont ajuster son travail.
  • Poisson bouilli ou cuit au four. Il est préférable de choisir des variétés de poisson marin faibles en gras.
  • Bouillon de poulet faible en gras. Ce plat aidera à restaurer les oligo-éléments perdus, les acides gras.
  • Légumes cuits au four et bouillis. Vous pouvez les cuisiner sous forme de salade diététique (sans mayonnaise ni haricots).
  • Sarrasin, bouillie de millet, pâtes.

Si vous avez du mal à vivre sans café, vous pouvez le boire dès le troisième jour, mais uniquement avec du lait. Il est préférable de boire du café après avoir mangé, pour ne pas irriter la muqueuse gastrique.

Pour le nettoyage des navires, nos lecteurs utilisent cette méthode. Il est si populaire que nous avons décidé de le partager avec vous. Pour en savoir plus >>>

Le tableau ci-dessous montre un exemple de menu sur lequel vous pouvez naviguer pendant la première semaine après l'intoxication (à l'exception de 1,2 jour):

Que manger après une intoxication: le menu d'un régime approximatif

Des sensations désagréables pouvant provoquer une intoxication peuvent hanter une personne même après son rétablissement. Pour éviter cela, ne chargez pas votre corps avec des aliments lourds. Pour de tels cas, développé un régime alimentaire spécial après une intoxication.

Qu'advient-il du corps après une intoxication?

Donc, l'estomac est propre, les nausées et les vomissements sont derrière, et il semblerait qu'il y ait eu un soulagement tant attendu, qui s'apparente tellement à une guérison. Et puis vous pouvez «commencer tout sérieux» et manger la nourriture habituelle. Mais ce n'était pas là! C'est absolument impossible à faire.

Qu'advient-il de notre corps quand une toxine agressive ou l'agent responsable d'une infection alimentaire y pénètre? Les symptômes traditionnels commencent à apparaître: diarrhée, vomissements, pâleur et peau verte, bouche sèche, douleur à la tête, fièvre (ce symptôme n’est pas nécessaire pour certains types d’empoisonnement).

Toutes les sécrétions produites par le corps en retirent l'humidité et les électrolytes (sels). La perturbation de l'équilibre sel / eau affecte négativement le robot rénal, la muqueuse intestinale se déchire et le nombre de bactéries bénéfiques est réduit. Les vitamines et protéines excrétées appauvrissent le corps et forcent les organes internes à fonctionner en mode "urgence".

Pour remédier à la situation, il est tout d'abord nécessaire d'éliminer les toxines - buvez un peu d'absorbant (le moyen le plus simple consiste à utiliser des comprimés de charbon actif en calculant 1 pc par 10 kg de poids humain). En outre, il est recommandé de prendre un médicament comme le Regidron ou la Gastrolite, cela rétablira rapidement l’équilibre eau-sel.

Des médicaments capables de rétablir l'équilibre eau-sel

Mais en plus des mesures médicales, en cas d'empoisonnement, vous devez boire (pas seulement de l'eau, mais du thé sans sucre). Un régime alimentaire sera également utile. Il repose à la fois sur la qualité des produits utilisés et sur le mode de préparation. C'est bouillir, bouillir, cuit à la vapeur.

Règles générales des régimes

Selon la cause de l'intoxication, certains régimes peuvent être prescrits. Mais il existe des recommandations générales à suivre après l'élimination des toxines du corps:

  1. Le premier jour après le lavage de l'estomac et des intestins (ou l'administration de médicaments détruisant les effets de l'intoxication), il n'est pas recommandé d'utiliser des produits susceptibles de surcharger le corps avec une longue digestion ou une fermentation. La nourriture idéale est l’eau sans gaz et les craquelins (les meilleurs sont ceux fabriqués à partir de pains). En ce qui concerne le bien-être, vous pouvez boire du thé noir fraîchement préparé et non fort sans édulcorants. Au lieu de biscuits ont autorisé les biscuits.
  2. L'introduction d'une variété d'aliments ne se fait que le deuxième, le troisième jour (vous pouvez ajouter du bouillon de poulet faible en gras, de la purée sur l'eau, du yogourt ou du yogourt faible en gras et d'autres aliments faciles à digérer).
  3. Évitez les efforts physiques. Le corps ne sera pas encore prêt pour de tels essais (il peut y avoir une forte faiblesse après des vomissements ou une diarrhée). Cela ne peut qu'aggraver la situation et provoquer des vertiges et une perte de conscience.

La période de récupération ira plus vite si vous contrôlez ce que vous devez manger dans un cas d'empoisonnement particulier. Chance de récupérer rapidement après des vomissements et des selles molles, si vous connaissez la source de l'intoxication.

Intoxication alcoolique

Il n'est pas nécessaire de boire beaucoup de boissons alcoolisées pour provoquer une intoxication. Cela vient plus probablement non pas de la quantité, mais de la qualité de la boisson «chaude» consommée. L’intoxication alcoolique est due à la consommation d’alcool de qualité médiocre, à savoir ses substituts.

Le lendemain matin, traditionnellement nauséeux, beaucoup essaient de boire de l'eau minérale de type Borjomi et attendent un soulagement. Mais si cela ne se produit pas, vous devez réfléchir à des mesures plus sérieuses, allant jusqu'à l'appel de l'ambulance:

  1. L'utilisation d'absorbant requis.
  2. Si vous ressentez une lourdeur dans l'estomac, une tentative de provoquer des vomissements (toucher les irritants de la langue) est nécessaire. Nettoyer l'estomac est nécessaire pour que ce qui n'est pas complètement digéré ne puisse pas nuire au corps avec ses toxines. Suivant - beaucoup de boire (thé au citron, gelée, eau, compote).
  3. Pour se débarrasser des toxines enfin, il est recommandé de prendre un laxatif. Cela aidera à nettoyer les intestins.

Si le réflexe nauséeux ne part pas, ne vous limitez pas. Manger avec des vomissements n'est pas recommandé. En essayant de manger de la nourriture ne devrait pas être dégoûté. Si un tel sentiment est présent, alors il n'est pas nécessaire de forcer l'estomac à «courir» avec de la nourriture, il suffit de se limiter à de l'eau minérale non gazeuse.

Certains aliments pouvant être consommés après une intoxication alcoolique

Si l'état commence à s'améliorer, vous pouvez cuisiner: le premier jour, vous devez «nourrir» votre corps avec du porridge, du gruau, du fromage cottage faible en gras et une soupe légère. C'est-à-dire que vous avez besoin d'un peu de nourriture. Si, après l’alcool, les maladies de l’estomac se sont aggravées, alors le régime «numéro de tableau 1» ou «numéro de tableau 5» est la meilleure solution.

Régime "numéro de table 5" pour 1 jour (exemple)

Après l'intoxication par l'alcool, certains produits peuvent provoquer des maux d'estomac: chocolat, café, jus de pomme et autres jus acidulés (y compris les boissons aux fruits), champignons, irritant les fruits dans l'estomac. Il en va de même pour les plats gras, épicés, épicés et fumés. Fumer jusqu'au rétablissement complet n'est pas recommandé.

Intoxication alimentaire

Ce type d’empoisonnement se caractérise non seulement par une intoxication, mais aussi par le développement d’infections intestinales pouvant le déclencher facilement. Par exemple, après avoir mangé des œufs périmés (même bouillis), il existe une option pour obtenir en plus la maladie de la salmonellose (provoquée par la bactérie Salmonella).

Empoisonnement de la nourriture du magasin

L'action au supermarché ne garantit pas toujours la haute qualité du produit alimentaire vendu. Les marchés spontanés comportent également le danger de la prolifération de produits vendus de qualité insuffisante. Même après avoir visité votre restaurant préféré, il y a un risque de retour à la maison avec la diarrhée. Mais l'augmentation de la température corporelle, dans tous les cas, devrait pousser à la décision d'appeler un médecin. Surtout avec précaution, vous devez vous comporter enceinte.

Diverses bactéries et infections dans la nature suffisent, mais quand elles attaquent le corps, il est préférable de savoir quoi manger dans ce cas et comment ne pas épuiser votre corps:

  1. Se débarrasser de l'infection / toxines. Cela peut être fait à l'hôpital du département des maladies infectieuses après des tests de laboratoire. Souvent, le lavage habituel de l'estomac avec une solution de permanganate de potassium est indispensable. Des compte-gouttes de glucose et physique. solution, injections d'antibiotiques - la véritable élimination d'invités nocifs "inattendus".
  2. Après ces activités, vous devez suivre le régime pour ajuster le travail de l’estomac et normaliser la digestion. Le corps va récupérer rapidement si vous ne mangez pas immédiatement des produits laitiers.

Pour manger chez soi et sortir rapidement de l'état d'empoisonnement, suivez ce menu après un empoisonnement alimentaire chez l'adulte. Vous pouvez manger la même nourriture et l'enfant s'il avait déjà 3 ans.

Menu diététique sous forme de table

Si l'intoxication alimentaire a une forme bénigne (la température ne monte pas, la sueur froide ne sort pas) et que l'on observe seulement des vomissements et des selles liquides, le menu ne sera pas aussi strict.

Exemple de menu diététique pendant 2 jours

Manger avec des vomissements et de la diarrhée (diarrhée) repose sur un principe: ne jamais irriter les muqueuses de l'estomac et des intestins. En fin de compte, vous devriez éviter les pommes, les grenades, le miel, l'ail, les cornichons, l'acide, le poivre, les épices, le gras, etc.

Les remèdes populaires peuvent également améliorer l'état du trouble. La décoction de camomille est populaire, elle est capable d’éliminer les toxines du corps et d’apaiser les muqueuses irritées de l’estomac. Il est conseillé de le boire sans sucre. Un effet similaire a une décoction de sauge, calendula, viburnum. Ces méthodes d’élimination des toxines sont également utilisées dans les troubles de l’alimentation des enfants.

Décoction de camomille pharmaceutique pour éliminer les toxines

Pour savoir combien de temps durer un régime, vous devez évaluer votre santé et normaliser les selles. Si le dernier cas s'est déjà produit, le rétablissement est venu et le régime est arrêté.

Intoxication aux champignons forestiers

Un pic particulier d'intoxication aux champignons se produit en automne. Seulement vous entendez que quelqu'un a empoisonné quelque chose d'incompréhensible. Si vous n'êtes pas chanceux, des mesures doivent être prises immédiatement. Il y a une chance de ne pas mettre fin à ses jours, même s'il a été empoisonné par les champignons les plus immangrables.

  1. On ne peut pas se passer de l'intervention du personnel médical. Mais la première étape est le vomissement artificiel. L'appeler aidera la solution de permanganate de potassium. Vous pouvez simplement embêter la région de la bouche. Il est préférable d'appeler les vomissements jusqu'à l'arrivée des médecins.
  2. Si tout se passe bien, alors, après un bon lavage gastrique, un régime est nécessaire. Après une intoxication par les champignons, il est recommandé de ne rien manger pendant un jour et demi. Boire est la règle numéro un.

Suivant - le menu de la semaine, pour que le système digestif fonctionne progressivement. Le volume des portions ne devrait pas trop saturer, mais laisser une légère sensation de faim. Après avoir passé le menu hebdomadaire, vous pouvez passer en douceur au régime habituel.

Menu diététique pour la semaine après l'intoxication

Autres causes et symptômes

Il existe des symptômes similaires à ceux de l'intoxication, qui nécessitent également une attention particulière et une alimentation particulière. Les vomissements et la diarrhée peuvent commencer soudainement. Après les vomissements et la diarrhée, les aliments sont maigres, faibles en gras et cuits exclusivement à la vapeur ou bouillis.

Aliments correctement traités pour intoxication alimentaire (cuits à la vapeur)

Avec vomissements et diarrhée

Ces symptômes chez l’adulte indiquent une dose excessive d’alcool (ou une intoxication), une alimentation de mauvaise qualité (retard, mauvaises conditions de stockage, cuisson). Mais si elle est apparue chez un enfant, il vaut mieux avoir peur d'une infection à rotavirus. Un symptôme supplémentaire est la perte d'appétit.

Les mamans ne devraient pas donner immédiatement à l'enfant une drogue incompréhensible, mais appeler d'urgence une ambulance. Pour vaincre l’infection, il faudra adopter un régime alimentaire spécial à base de ces produits:

  • céréales sans lait et édulcorants;
  • légumes locaux cuits à la vapeur (carottes, courgettes, courges, betteraves);
  • viande blanche bouillie ou cuite à la vapeur;
  • soupes sans base frite, légumes cuits.

Les bananes, les glaces, les bonbons ou tout ce que les enfants aiment ne contribueront pas à rétablir la santé. Céder à ce piège ne vaut pas la peine, mais évite de toutes les façons possibles que l'enfant utilise ces produits.

Menu enfant en cas d'empoisonnement

En vomissant

Il arrive souvent que les vomissements aient commencé sans raison et il semble que ce soit précisément un empoisonnement. Mais les raisons de cette condition peuvent être une température élevée (par exemple, avec la grippe) ou une suralimentation des rouleaux dans un bar à sushi. Après ces vomissements, que dois-je prendre? Nourriture minimum. Le lait, le thé, la compote après le vomissement est préférable de ne pas boire. Faire avec de l'eau. Puis un jour, suivez un régime alimentaire strict pour contrôler l’apparition d’autres symptômes et ne pas aggraver la situation.

Un exemple de régime strict pour 1 jour

Après avoir vomi, vous pouvez manger un bouillon faible en gras. Si les vomissements n'ont pas été répétés pendant plus d'une journée, vous pouvez inclure progressivement dans votre régime alimentaire du porridge au fromage, au riz, au sarrasin, au gruau, à la semoule ou au lait de riz. Vous pouvez manger cette nourriture et les enfants, le menu n'est presque pas différent d'un adulte. La pancréatine est également utilisée après des vomissements. Il vaut la peine de boire après avoir pris même la nourriture la plus facile.

Avec diarrhée

Un tel symptôme s'apparente également à un empoisonnement, mais il peut se manifester par l'utilisation de produits stockés, préparés, épuisés de manière abusive ou simplement non absorbés par l'organisme (contenant du lactose, une grande quantité de fibres).

Aliments riches en fibres

Régime alimentaire standard - rien ne peut provoquer une irritation des muqueuses du système digestif. Boire est une règle invariable, car avec cette diarrhée, le corps perd activement de l'humidité.

Peu importe la raison pour laquelle les symptômes indésirables sont causés. Le régime après leur découverte est requis. Sinon, il y a une chance de manquer d'autres manifestations associées de la maladie, qui ne pourraient pas apparaître immédiatement.

Régime alimentaire en cas d'intoxication chez les adultes et les enfants - ce qui peut et ne peut pas être mangé

Un régime alimentaire strict en cas d'intoxication chez l'adulte est l'un des points les plus importants pour un traitement efficace. Il aide à soulager l'inflammation des muqueuses des organes digestifs, active sa cicatrisation et contribue à la récupération rapide du corps après une intoxication.

Règles générales

Un organisme adulte est plus susceptible de faire face aux processus inflammatoires et aux effets négatifs de l'intoxication, en adhérant à un ensemble de règles alimentaires obligatoires. Le régime active les fonctions d'adaptation et de récupération du corps.

  • utilisez au moins deux litres de liquide par jour. La violation du régime d'alcool entraîne une déshydratation du corps avec le développement ultérieur de complications graves;
  • split repas réutilisable. Si, dans les premiers jours suivant l'intoxication, la toxicose ne permet pas de manger de la nourriture, le troisième jour, il est nécessaire de prendre la nourriture en petites portions toutes les deux heures. Au fil du temps, le volume d'une portion pour atteindre la norme;
  • La durée du régime thérapeutique est individuelle. Le médecin traitant ajustera le moment du régime et son contenu en fonction de l'état du patient. La durée minimale de consommation de plats diététiques est de 7 jours;
  • Tous les produits doivent être de consistance molle, râpés ou hachés. Sous cette forme, ils sont absorbés plus rapidement sans endommager la muqueuse gastrique enflammée;
  • N'ajoutez pas d'aliments chauds ou froids au régime. Seuls les plats chauds sont utilisés dans le menu de régime;
  • les fruits et légumes frais sont interdits. Ils doivent être aspergés d'eau bouillante, bouillis ou cuits au four et ne doivent être consommés que sous cette forme;
  • Les produits salés, épicés, fumés, semi-finis, les boissons gazeuses et les sucreries sont totalement exclus.

Il est important non seulement d'adopter un régime alimentaire correct en cas d'empoisonnement chez les adultes, mais également de surveiller la qualité et la fraîcheur des produits. Il est nécessaire d’ajouter soigneusement et graduellement des plats au menu diététique pour éliminer les irritations de la muqueuse gastro-intestinale. Après l’empoisonnement, certains plats sont interdits pendant longtemps.

Symptômes et conséquences de l'intoxication

Les premiers symptômes d'empoisonnement peuvent apparaître une demi-heure après l'ingestion de substances toxiques dans le corps, mais surviennent le plus souvent après 5 à 6 heures ou 24 heures. Tout dépend de la cause de l'intoxication et des caractéristiques individuelles de l'organisme.

Les principaux symptômes d'empoisonnement sont les suivants:

  1. selles molles avec résidus d'aliments non digérés, flatulences;
  2. douleurs aiguës et crampes dans le bas de l'abdomen;
  3. nausées sévères, vomissements abondants qui se reproduisent périodiquement;
  4. fièvre, maux de tête;
  5. léthargie, faiblesse générale, frissons;
  6. manque d'appétit, salivation accrue.

Si un patient adopte une attitude sérieuse à l’égard du traitement de l’empoisonnement et de l’alimentation, les conséquences pour sa santé peuvent alors être les plus défavorables. Outre une intoxication grave chez l'adulte, un dysfonctionnement des reins, du foie et du pancréas est possible.

L'intoxication aiguë provoque souvent des ulcères, une réaction allergique, de l'arthrite, du diabète sucré et des troubles intestinaux réguliers.

Il est important de fournir les premiers soins à la personne blessée à temps et de corriger les aliments en cas d'intoxication alimentaire afin d'éliminer les attaques de panique chez les adultes et les enfants.

Que pouvez-vous manger le premier jour d'empoisonnement?

Le premier jour après l’intoxication, il est souhaitable de ne pas manger du tout. En raison de la nausée et de la léthargie constantes chez un patient adulte, l'appétit disparaît. Il n'est donc pas nécessaire de le forcer à manger de la bouillie ou des craquelins par la force. Après les premiers soins, il est souhaitable de transférer la victime en mode boire.

  • eau tiède et potable ou eau minérale sans gaz;
  • thé chaud de force moyenne;
  • solution de sel fait maison ou de regidron.

Le thé vert aide à nettoyer le sang des toxines accumulées, améliore la tonicité des muscles lisses des intestins et aide à faire face à la dégradation des forces provoquée par la nausée et l'indigestion. Les tisanes additionnées de mélisse ou de menthe sont utiles pour les adultes après une intoxication. Il aide à améliorer la motilité intestinale, apaise les irritations de la muqueuse gastro-intestinale.

Que peux-tu manger?

À partir du deuxième jour, vous pouvez modifier le régime alimentaire. Si les selles se sont normalisées et que les nausées ont disparu, le corps récupère. Vous pouvez inclure dans le régime.

Régime après empoisonnement

Après une intoxication alimentaire, il est important de restaurer la capacité de travail du tube digestif, de nettoyer le corps et d'éliminer les toxines nocives. Pour le faire plus rapidement et efficacement, vous devez suivre un régime alimentaire spécial qui aidera à stabiliser l'équilibre eau-sel et aura un effet positif sur la muqueuse gastrique.

Caractéristiques de puissance

Dans les premiers jours qui suivent l'intoxication, il est important de manger du liquide, de la purée de pomme de terre, des bouillies de lait, des fibres fibreuses qu'il vaut mieux exclure, et il est déconseillé de ronger des pommes, des poires entières, il est préférable d'en faire une purée de pomme de terre. en liquide.

Il est nécessaire d'éviter les étirements excessifs de l'estomac et des intestins. Les aliments doivent être consommés en petites portions. Les boissons gazeuses, le lait entier, les légumineuses, le chou, le maïs et les produits à base de levure sont exclus.

Nutrition en cas d'empoisonnement: le régime doit inclure de la bouillie de riz salé dans l'eau, car cette céréale élimine parfaitement les toxines et les substances nocives. Dans le même but, la bouillie de gruau et de sarrasin est parfaite.

Tous les plats doivent être modérément chauds, sans environnement agressif, légèrement salés et sucrés. Soyez sûr - boire beaucoup, tisanes chaudes, décoctions. Il est interdit de boire du café, du thé fort et de l'alcool.

Les médecins étrangers parlent bien de bananes, les fruits contiennent une grande quantité de potassium, ce qui est nécessaire pour le corps pendant la période d'intoxication. Voici la liste suivante des produits dont une personne a besoin dans les premiers jours suivant l’empoisonnement:

  • riz et flocons d'avoine;
  • craquelins de blé;
  • bananes et compote de pommes;
  • thé vert;
  • compotes de fruits secs;
  • légumes bouillis ou cuits au four;
  • poisson haché sous forme de côtelettes de vapeur;
  • réduire les soupes en purée.

Et maintenant, je souhaite nommer les produits strictement interdits pendant la période d’empoisonnement. Il s’agit de plats salés, acides, en conserve, épicés, de pâtisseries, de confiseries, d’aliments prêts à cuire, de beurre, de légumes et de fruits crus, de produits laitiers à haute teneur en matières grasses, de produits à base de levure, de boissons alcoolisées et non alcoolisées.

Exemple de menu diététique après une intoxication alimentaire chez l'adulte

Premier jour
Dans la matinée, boire une décoction des hanches.
Au déjeuner, mangez une soupe de légumes avec des craquelins faits maison trempés dans du liquide.
Pour le dîner - 100 grammes de flocons d'avoine sans sucre.

Deuxième jour
Petit déjeuner - bouillon de légumes avec du riz blanc, 2 tranches de pain d'hier.
Déjeuner - purée de pommes de terre et filets de poisson cuits à la vapeur et faibles en gras.
Dîner - Compote de fruits secs et craquelins faits maison.

Le troisième jour de convalescence, vous pouvez utiliser pour le petit-déjeuner - bouillon de poulet avec pommes de terre, pour le déjeuner - des boulettes de viande à la vapeur de viande de poulet et pour le soir - des craquelins avec du thé vert à la menthe.

Un tel menu peut être suivi jusqu'à ce que la muqueuse gastrique soit complètement restaurée, puis il est nécessaire d'introduire progressivement les plats habituels de l'alimentation, en veillant à votre bien-être.

Quel régime après empoisonnement devrait être chez les enfants?

Dès l'apparition des premiers signes d'intoxication, donnez à l'enfant de l'eau bouillie tiède. S'il a faim, donnez-lui de petites portions toutes les 2 heures. Les assiettes doivent être préparées à partir des ingrédients acceptables énumérés ci-dessus. Interdit pendant cette période de stocker des jus de fruits et autres confiseries.

Attention: il est impossible de forcer un bébé à se nourrir. L'essentiel est de lui donner beaucoup de liquide pour que les substances nocives puissent être efficacement éliminées du corps. Les deux premiers jours, il est préférable que l’enfant soit à la maison, marche un peu, se repose davantage.

En cas d'empoisonnement chez les nourrissons et les femmes enceintes, il est nécessaire d'appeler de toute urgence une ambulance afin de prévenir le processus d'intoxication dans le corps et l'altération du fonctionnement des organes internes.

Régime après empoisonnement - recettes d'artisans

Le premier est les croûtons de pain, faits très simplement: le pain est coupé en lanières, séché au micro-ondes ou au four, servi sur la table.

Compote de fruits secs - versez 2 c. l Brut 5 tasses d'eau, porter à ébullition, ajouter une cuillerée de miel et laisser bouillir pendant une demi-heure à feu doux.

Bouillie de riz - cuisiner selon les normes généralement acceptées, l’essentiel est de ne pas ajouter de sel ni d’assaisonnements. Pour manger en petites portions, 5-6 fois par jour.

Comment éviter les intoxications alimentaires?

  1. Observez strictement la durée de conservation des produits.
  2. Suivez l'hygiène.
  3. Mettez les produits crus séparément des produits transformés.
  4. Produits dangereux soumis à un traitement thermique complet.
  5. Conservez les aliments à basse température.
  6. L'eau doit être purifiée et de grande qualité.
  7. Les aliments manquants doivent être rapidement jetés du réfrigérateur.

Ces règles simples vous aideront à rester en bonne santé et à protéger votre famille des conséquences désagréables d'une intoxication alimentaire.

Régime alimentaire après une intoxication alimentaire

Une bonne nutrition est l'une des méthodes de traitement importantes pour diverses maladies du système digestif. Un régime alimentaire en cas d'empoisonnement aidera à récupérer rapidement, pour éviter le développement de complications, il est particulièrement important de s'en tenir au régime alimentaire des enfants et des personnes âgées.

Lorsque l'intoxication est importante, manger des aliments sains en petites portions.

Les principales recommandations et caractéristiques du traitement

Une intoxication alimentaire survient après la consommation de produits alimentaires et de boissons alcoolisées de qualité médiocre, et des symptômes négatifs résultent de l'accumulation dans le corps d'une grande quantité de déchets toxiques produits lors de la croissance et de la reproduction de microorganismes pathogènes.

Principes de nutrition:

  1. Dans la ration journalière, la quantité de glucides est de 200 g, 80 g de protéines, 70% de protéines animales et 85 g de matières grasses.
  2. Manger des aliments devrait être fractionné - toutes les 2 à 2,5 heures, la masse de la portion devrait être d’environ 100 g.
  3. Régime d'alcool - vous devez boire au moins 2,5 litres de liquide par jour, ce qui aidera à nettoyer le corps des déchets toxiques et à prévenir la déshydratation. Boire de l'eau alcaline minérale sans gaz, les décoctions et les perfusions de médicaments nécessitent 70 à 80 ml toutes les demi-heures, afin de ne pas provoquer de vomissements.
  4. Tous les aliments doivent être bouillis, cuits au bain-marie, après la cuisson, frottés, mis en purée, la viande doit être tordue deux fois.
  5. Il est nécessaire de manger lentement en mâchant soigneusement les aliments. Pendant un repas, il ne devrait pas y avoir de distractions - télévision, livres, conversations.
  6. Tous les aliments et les boissons devraient avoir une température confortable - 18–55 degrés.
  7. Pour minimiser la consommation de sel, les aliments salés irritent les muqueuses du système digestif.
  8. Il est formellement interdit de boire de l’alcool, sinon les reins et le foie, gravement intoxiqués, agiront encore plus mal.
  9. La durée du régime est de 1,5 à 3 semaines, en fonction de la gravité de l'intoxication. Pour revenir au régime habituel devrait être progressivement, vous pouvez entrer dans le menu qu'un seul nouveau plat par jour.

Pour nettoyer le corps des toxines, vous devez boire au moins 2,5 litres d'eau par jour.

Après une intoxication par des aliments de qualité médiocre ou de l’alcool, vous devez suivre un régime de 1a, 4. Apport calorique quotidien - 1900-2000 kcal.

Que pouvez-vous manger en cas d'empoisonnement

Après une intoxication grave, vous ne pouvez utiliser que des aliments diététiques à haute teneur en protéines animales, nécessaires à la création de nouvelles cellules, rétablissent l'intégrité de la muqueuse.

Liste des produits autorisés:

  • bouillons faibles à base de viande et de légumes;
  • courgettes, carottes, betteraves;
  • les bananes;
  • flocons d'avoine, riz, semoule, bouillie de sarrasin sur l'eau, après 3-4 jours, vous pouvez ajouter un peu de lait, beurre;
  • dinde et poulet;
  • poisson faible en gras;
  • fromage cottage, acidophilus, kéfir, yogourt, faible en gras;
  • œufs durs, omelette cuite à la vapeur;
  • craquelins, pain séché, biscuits secs, craquelins;
  • jus naturels, dilués de moitié avec de l'eau, décoction d'églantier.

En cas d'intoxication, vous pouvez utiliser des bouillons faibles en gras

En outre, vous pouvez prendre des vitamines - l'acide ascorbique renforce le système immunitaire et les parois des vaisseaux sanguins, restaure l'épithélium endommagé. Le rétinol et le tocophérol aident à combattre l'inflammation, les vitamines du groupe B assurent le fonctionnement normal du tube digestif.

Une table diététique avec une intoxication alimentaire ne signifie pas l'élimination complète des bonbons - vous pouvez boire des compotes, de la gelée, manger de la marmelade en petite quantité. Ces produits contribuent à la synthèse du glycogène, ce qui aide le corps à se débarrasser plus rapidement de l’accumulation de toxines.

Quoi ne pas manger en cas d'empoisonnement

Un régime alimentaire après un empoisonnement de l'estomac implique l'exclusion complète du régime alimentaire des aliments nocifs, des produits irritant les muqueuses, provoquant une augmentation de la formation de gaz.

Liste des produits interdits:

  • épicé, épicé, frit, mariné, fumé, aliments gras, restauration rapide;
  • fruits frais, baies aigres, agrumes, noix;
  • les légumineuses, toutes les variétés de chou, champignons, radis, oignons, concombres;
  • pain et pâtisserie fraîches, gâteaux, chocolat, pâtes;
  • bouillons saturés, soupes à plusieurs composants;
  • viandes et poissons gras;
  • conserves, saucisses, plats cuisinés, sauces;
  • orge, mil, bouillie de maïs;
  • café fort, thé, soda sucré.

Vous ne pouvez pas manger d'aliments gras et épicés après une intoxication.

Dans les 48 heures qui suivent l’apparition de signes d’empoisonnement, vous devez absolument cesser de manger. Si vous avez un appétit, vous pouvez manger de la chapelure fraîche, une tranche de pain dur, boire du jus de chou, du bouillon à l’huile de rose musquée. Les eaux minérales alcalines - Borjomi, Yessentuki 17, Polyana Kvasova aident à éliminer efficacement les symptômes négatifs, mais vous devez tout d'abord libérer le gaz.

Exemple de menu

Après l’appétit, vous devez dresser une liste des produits autorisés pour pouvoir vous en tenir plus facilement à un régime. Les repas peuvent être cuisinés de la même manière pour un adulte et un enfant, seule la taille de la portion sera différente.

Régime alimentaire après une intoxication alimentaire

Ni les enfants ni les adultes ne sont assurés contre l'intoxication alimentaire. L'intoxication du corps est un phénomène très grave, dont le traitement doit obligatoirement se faire sous la surveillance d'un spécialiste, car les conséquences d'un empoisonnement peuvent être les plus terribles.

L'intoxication alimentaire peut résulter de la consommation: aliments de mauvaise qualité, sales ou périmés; aliments mal cuits (viande insuffisamment cuite, champignons); certains aliments non transformés (œufs, lait, fromage cottage). La raison peut également servir d'intolérance individuelle de la personne et de maladies du tractus gastro-intestinal.

Une intoxication alimentaire peut être reconnue par les caractéristiques suivantes:

  • faiblesse
  • des frissons;
  • des nausées;
  • vomissements;
  • la diarrhée;
  • température supérieure à 37,5 ° C;
  • douleur dans l'abdomen.

Au premier signe d'intoxication alimentaire, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Le spécialiste doit connaître la gravité de l’intoxication alimentaire et appliquer rapidement les procédures nécessaires pour neutraliser les symptômes. Cela dépendra de l’état et de la rapidité de récupération du patient.

Si l'intoxication alimentaire ne semble pas grave, vous devez limiter les repas, laver l'estomac avec une solution à 2,5% de permanganate de potassium et prendre des sorbants (charbon actif ou polysorb). De plus, il est très important de commencer le traitement pour compenser l'équilibre hydrique dès que possible. Cela peut être fait avec l'aide du médicament pharmaceutique Regidron. Si, dans un avenir proche, la victime ne se sent pas mieux, vous devriez immédiatement demander l'aide d'un médecin.

La prochaine étape de la guérison progressive de l'intoxication alimentaire est un régime thérapeutique. Convient dans ce cas: un régime sans scories avant la coloscopie ou d'autres techniques de nettoyage.

Bon régime alimentaire avec intoxication alimentaire

Les premiers jours après une intoxication alimentaire sont les plus difficiles, non seulement à cause des effets concrets de l’intoxication, mais aussi parce qu’à ce moment-là, vous devrez suivre le régime le plus strict. Assurez-vous de boire le plus de liquide possible: pour ne pas provoquer de vomissements répétés, vous devez boire quelques gorgées toutes les 5 minutes. Cela doit être fait afin d'éliminer naturellement les toxines du corps, qui ont provoqué des intoxications.

Lorsqu'un régime alimentaire pour intoxication alimentaire est prescrit dans le but de:

  1. Saturation de l'organisme affecté en vitamines et en minéraux;
  2. Reconstituer les stocks de fluide;
  3. Déchargement des intestins des aliments à base de fibres brutes.

Les médecins conseillent dans les 3 premiers jours après une intoxication alimentaire de remplacer le régime habituel des jours de jeûne. Biscottes, eau, thé avec jus de citron - c'est le menu principal après une intoxication alimentaire.

Que pouvez-vous manger pendant un régime après une intoxication? Après trois jours, vous pouvez commencer à manger de petites portions de riz bouilli et de la bouillie de sarrasin, de légumes bouillis et de bouillons faibles en gras. Si cette nourriture prend l'estomac, vous pouvez commencer à inclure dans le menu et autres produits diététiques.

Important: Au début, les aliments doivent être cuits à l'eau ou à la vapeur et servis sous forme liquide, à l'exclusion des produits qui favorisent la fermentation dans les organes du tractus gastro-intestinal. Il est extrêmement important de boire beaucoup de liquide pendant le régime.

Combien de jours devez-vous suivre un régime après une intoxication?

Le principal régime strict - les trois premiers jours de déchargement, puis quelques jours pour s'adapter à des repas diététiques plus complexes. Une semaine après l'intoxication alimentaire, si le médecin estime que l'état du patient est satisfaisant, il commencera progressivement à reprendre un régime alimentaire normal.

Pendant le régime, vous devriez suivre certaines recommandations générales:

  1. Tous les aliments ne sont consommés que sous forme de chaleur. Cela aidera à ne pas irriter la membrane muqueuse de l'estomac.
  2. Il est préférable de cuisiner des produits à deux, en les mettant en état de purée.
  3. Nutrition fractionnée 5 à 6 fois par jour.
  4. Buvez beaucoup d’eau ou des tisanes (de préférence de la camomille ou de la rose des bois).

Menu adulte

En soi, l'intoxication alimentaire est un coup dur pour le corps qui doit être pris très au sérieux. Une attitude négligente envers leur propre santé peut avoir les conséquences les plus tristes.

Tout d’abord, vous devez savoir quels produits sont absolument contre-indiqués dans les cas d’intoxication alimentaire. Ceux-ci incluent les aliments épicés, frits, gras et la conservation. Pendant un certain temps, il faut oublier les aliments riches en fibres végétaux. Cela provoquera une irritation et aggravera le processus inflammatoire. Les pâtisseries sucrées, le pain frais, les pâtisseries - tout cela est interdit, car il persiste longtemps dans l'intestin et forme un excès d'acide qui conduit à la fermentation.

Le menu de base après une intoxication alimentaire chez un adulte pour la journée:

  • Petit déjeuner: bouillie sur l'eau, œuf à la coque et thé à la camomille non sucrée;
  • Snack: côtelettes de vapeur et purée de légumes, bouillon de dogrose;
  • Déjeuner: bouillon de poulet, un morceau de viande bouillie, quelques morceaux de pain et du thé;
  • Biscuits et thé sains et secs;
  • Dîner: poisson bouilli et légumes à la vapeur;
  • Pour la nuit: infusion aux herbes.

Régime alimentaire après une intoxication alimentaire - recettes

  1. Bouillon de poulet avec craquelins. Ce plat est considéré comme le plus bénin et recommandé même dans les cas d'empoisonnement difficiles. Pour sa préparation, vous devez prendre un filet de poulet, verser un litre d’eau purifiée et cuire à feu doux pendant environ une demi-heure. Mettez les croûtons de pain blanc dans le bouillon préparé et ajoutez l'œuf à la coque au plat.
  2. Côtelettes à la vapeur. Ils peuvent être consommés le troisième ou le quatrième jour après l'intoxication alimentaire, lorsque toutes les toxines sortent naturellement du corps. Vous aurez besoin d'un morceau de viande maigre - de veau ou de dinde, qui doit être traité deux fois dans un hachoir à viande. Si désiré, ajouter des oignons. Former les balles et mettre dans un bain-marie. Temps de cuisson approximatif - 30 à 45 minutes.
  3. Bouillie sur l'eau. Un verre de liquide aura besoin de 2 cuillères à soupe de céréales. Cuire à feu doux jusqu'à cuisson. Il est préférable de rendre le plat plus liquide - il est donc bien digéré et ne provoquera pas d’irritation de la muqueuse intestinale.

Le régime alimentaire après une intoxication intestinale chez l’adulte doit être élaboré avec prudence, le régime doit être aussi doux que possible. Évitez les sentiments de surabondance. Après avoir nettoyé les intestins, vous devriez essayer de le ramener le plus facilement possible à vos activités habituelles.

Menu pour les enfants

Souvent, les plus petits souffrent d'intoxication alimentaire. La raison peut servir non seulement des aliments de mauvaise qualité, mais aussi le non-respect des règles d'hygiène de base. Le régime alimentaire après l’empoisonnement chez les enfants sera aussi strict que chez l’adulte: dans les cas d’empoisonnement domestique - de trois jours à une semaine et jusqu’à plusieurs mois si l’empoisonnement alimentaire est associé à un certain nombre de violations d’autres organes.

Symptômes d'intoxication alimentaire chez un bébé: vomissements fréquents, diarrhée, fièvre, léthargie et douleurs abdominales. Dans des cas isolés, des convulsions et une perte de conscience sont notées.

Le pédiatre de télévision bien connu Yevgeny Komarovsky le premier jour après une intoxication alimentaire chez un enfant recommande fortement d'éliminer tous les aliments du régime, ne laissant que beaucoup de boisson. De temps en temps, vous pouvez donner du rehydron à la pharmacie pour bébés. Si, après la prise d'un produit suspect, il s'est écoulé un peu de temps - vous devez essayer de provoquer une attaque de vomissements et, si cela ne fonctionne pas - donnez au bébé du charbon activé.

Consulter immédiatement un médecin si les symptômes suivants se manifestent:

  1. Les signes d'intoxication alimentaire persistent pendant plus d'une journée.
  2. Température corporelle supérieure à 38 ° C
  3. Intoxication alimentaire de masse de tous les membres de la famille.

Les parents doivent faire attention au fait que les enfants ne devraient pas être obligés de manger après une intoxication alimentaire s'ils refusent. Cette règle prévoit un régime après empoisonnement chez les enfants selon Komarovsky. Si le bébé refuse de manger, le processus d'élimination des toxines du corps n'est pas encore terminé et les aliments frais ne peuvent qu'aggraver la situation.

Recommandations de diététique après une intoxication alimentaire chez les enfants:

  1. Pour la préparation de céréales en forme de riz ou de sarrasin. Faites-les cuire uniquement sur de l'eau jusqu'à la consistance d'un kissel épais. L'huile ne peut pas être ajoutée.
  2. À partir du fruit, il est permis d'utiliser des pommes ou des bananes cuites au four. De légumes: bouillis et en purée à travers un tamis de brocoli, chou-fleur, carottes.
  3. Il est nécessaire de réduire la consommation de glucides. Vous pouvez reprendre leur réception au plus tôt le troisième jour.
  4. Les produits laitiers à teneur réduite en matières grasses lors d'une intoxication alimentaire ne peuvent être administrés qu'avec l'autorisation du médecin et au plus tôt dans une semaine.
  5. À partir du quatrième jour, vous pouvez inclure du poisson maigre dans le menu du bébé: goberge, morue, achigan, bouilli ou cuit au four.
  6. Exclure complètement: les légumes gras, fumés, épicés et frais.
  7. Assurez-vous de compléter le régime alimentaire des enfants après une intoxication par un complexe de vitamines et de minéraux.

Menu après intoxication alimentaire chez les enfants, un exemple pour une journée:

  • Pour le petit-déjeuner: bouillie de riz et compote de pommes fraîchement préparée;
  • Pour le dîner: soupe au poulet avec craquelins;
  • Au casse-croûte: gelée;
  • Dîner: cuit à la vapeur et purée de chou-fleur.

Le régime alimentaire après l’empoisonnement d’un enfant permet de minimiser les effets néfastes de certains aliments sur le corps d’un bébé affaibli. Les aliments après une intoxication alimentaire doivent être surveillés de près par les parents pour éviter des incidents récurrents. Vous devez également accorder le maximum d'attention à l'enfant, car cet état de fait est nouveau pour lui et les soins parentaux seront les bienvenus.

Caractéristiques de l'alimentation après l'intoxication par les champignons

Ce n’est un secret pour personne que des espèces vénéneuses poussent parfois dans des champignons savoureux et sains, et pour les distinguer, il faut bien les connaître. Les plus courants sont les crapauds et les crapauds pâles. Ce sont des champignons très dangereux pouvant entraîner une intoxication alimentaire et des lésions du système nerveux, voire la mort. Par conséquent, dans le cas de leur utilisation, même en quantité minime, une assistance médicale immédiate sera nécessaire.

Avant l'arrivée de l'équipe d'ambulance, il est nécessaire de donner à la victime du charbon actif à raison de 1 g pour 1 kg de poids corporel. S'il n'y a pas de diarrhée, appelez-le avec des laxatifs. Dans ce cas, n’ayez pas peur de la diarrhée ou des vomissements - c’est la réaction naturelle du corps pour éliminer un produit toxique.

Après une série de procédures, il est recommandé au patient de se reposer au lit et d’avoir une alimentation modérée. Le premier jour a faim, le second est en bouillon avec une chapelure de pain blanc. Le troisième jour, vous pouvez ajouter de la bouillie à l'eau, de la gelée et des légumes cuits à la vapeur au menu. Revenir au régime habituel aura deux semaines ou plus.

Conseils de maternité

Régime alimentaire après une intoxication pendant la grossesse n'est pas rare. Souvent, les futures mères tentent d'acheter des produits inhabituels, notamment des fruits et des légumes étrangers. Ils sont très souvent sursaturés en nitrates. Ou bien, se promener pendant la saison chaude, achète des pâtisseries ou des fast-foods dans la rue, en oubliant que pendant la chaleur, les bactéries pathogènes se développent beaucoup plus rapidement.

Signes d'intoxication alimentaire chez les femmes enceintes:

  • la diarrhée;
  • douleur abdominale;
  • fièvre, frissons;
  • vomissements;
  • nausée

Si vous présentez ces symptômes, vous devez contacter d'urgence un service médical.

Actions de base avant l'arrivée du médecin:

  1. Dans tous les cas, ne lavez pas l’estomac - cela peut provoquer des saignements et des fausses couches;
  2. En cas de vomissement - par petites portions, boire de l'eau ou du Regidron;
  3. Prendre des sorbants: Enterosgel, Smekta.

Après avoir aidé et fait disparaître les signes d'intoxication alimentaire, vous devriez oublier temporairement les aliments frits, fumés et épicés. Nous devrons limiter les bouillies, la purée de légumes et les côtelettes à la vapeur d'eau.

Régime alimentaire après intoxication alcoolique

L'empoisonnement après les vacances - un phénomène commun. Il n’est pas toujours causé par l’abus de boissons alcoolisées, souvent une intoxication alcoolique du corps causée par des produits de substitution. L'intoxication alcoolique est dangereuse non seulement par l'intoxication générale du corps, mais aussi par les dommages au foie.

Bases nutritionnelles pour se remettre d'une intoxication alcoolique:

  • consommation excessive d'alcool;
  • consommation illimitée de fruits et légumes - ils aideront à éliminer les toxines;
  • diviser les repas;
  • de préférence vapeur et aliments cuits au four.

Afin d'éviter toute intoxication alimentaire, surveillez attentivement la qualité et la durée de conservation des produits, et veillez aux conditions de stockage.

Ce que vous pouvez et ne pouvez pas manger en cas d’empoisonnement d’un adulte: les principes de l’alimentation

Un empoisonnement peut survenir lors de l’utilisation d’aliments de mauvaise qualité, d’alcool, de divers produits chimiques, ainsi que de la pénétration de micro-organismes pathogènes dans le tube digestif. Cette maladie s'accompagne de symptômes caractéristiques: vomissements, diarrhée, intoxication et hyperthermie. Il est à noter que pour récupérer, il est nécessaire de suivre un régime thérapeutique.

Recommandations diététiques générales

Le régime alimentaire des intoxications alimentaires chez les adultes vise à:

  • Restauration de l'équilibre sel-eau dans le corps;
  • Élimination de l'inflammation de la muqueuse gastrique et intestinale;
  • Accélération de la guérison des muqueuses;
  • Élimination des signes et des effets de la déshydratation;
  • Satisfaire les besoins nutritionnels du corps.

Pour que l'organisme adulte puisse faire face plus facilement au processus pathologique et à ses conséquences, il est nécessaire de respecter plusieurs recommandations alimentaires importantes:

  • Respect du régime de consommation En cas d’empoisonnement, le corps présentant des vomissements et la diarrhée perd une grande quantité de liquide, ce qui entraîne le développement de la déshydratation. S'il n'est pas éliminé à temps, des complications graves peuvent survenir. Il est nécessaire d'utiliser 2 litres et plus de liquide: eau et solutions salines (Oralit, Regidron). Il est nécessaire de boire à petites gorgées, il ne faut pas boire plus de 50 ml à la fois pour ne pas provoquer une nouvelle attaque de vomissements;
  • Puissance fractionnelle. Manger des aliments devrait être en petites quantités, mais souvent. Le nombre de repas au moins 6 fois par jour. Dans les premiers jours, la faim est recommandée; pendant 3-4 jours, une portion devrait représenter 100 à 150 grammes. Progressivement, le volume de la portion augmente à l’habitude;
  • La durée d'adhésion à un régime alimentaire pour adultes dépend de la gravité de l'intoxication. Au minimum, les aliments thérapeutiques doivent être consommés dans la semaine qui suit.
  • Les aliments doivent être économiquement et thermiquement économes. Les premiers jours, la nourriture doit être nettoyée, muqueuse. La température des repas et des boissons doit être confortable (de 20 à 45 degrés), sinon la probabilité de reprise des vomissements est élevée;
  • Cela exclut l'utilisation d'aliments et de boissons irritant l'estomac et les intestins (produits épicés, salés, frits, gras, sucrés, en conserve, fumés et semi-finis). En aucun cas, ne peut pas boire de l'alcool;
  • Limiter la consommation de sel, car il a un effet irritant sur le tractus gastro-intestinal.

Lorsqu'ils suivent un régime, les adultes doivent surveiller de près la qualité des produits utilisés. Étendre le régime devrait être progressivement, après consultation avec votre médecin. Cependant, pendant longtemps, certaines restrictions restent pertinentes.

Que pouvez-vous manger et boire en cas d'empoisonnement

Il convient de noter que le premier jour en cas d'empoisonnement, vous devez complètement arrêter de manger. Pendant cette période, le patient n'a pas d'appétit, ce qui constitue un mécanisme protecteur du système digestif. Le premier jour de faim est assigné, vous ne pouvez boire que les boissons suivantes:

  • Eau de boisson pure ou eau minérale sans gaz;
  • Solutions salines;
  • Pauvre thé.

Dès que le médecin vous autorise à manger, vous devez vous rappeler et tenir compte de la liste des aliments, plats et boissons autorisés:

  • Kissel;
  • Compote;
  • Thé faible;
  • Bouillon de Dogrose;
  • Décoction de riz;
  • Des biscottes, mais pas frites. Le pain doit être séché à l'air libre. Vous pouvez également manger du pain et des biscuits secs d'hier (mais pas dans les premiers jours de la maladie);
  • Soupes de mucus sur bouillon de viande maigre. De plus, le bouillon devrait être secondaire. C'est-à-dire qu'après avoir fait bouillir de l'eau avec de la viande, la première eau est versée et de l'eau propre est versée dans la casserole. Sur ce bouillon et faire cuire la nourriture. Dans ce qui suit, vous pouvez ajouter des céréales.
  • Bouillie sur l'eau. Manne, sarrasin, gruau et riz préférés. La bouillie doit être homogène et en purée;
  • Galettes à la vapeur et boulettes de viande à base de variétés de viande tendres (poitrine de poulet, dinde, bœuf). La farce doit être tordue deux fois pour que les côtelettes soient tendres. La viande peut être consommée au plus tôt le cinquième jour de la maladie;
  • Omelettes, œufs durs cuits à la vapeur et à la coque.

La consommation d'aliments riches en lipides et en glucides est limitée, mais les aliments contenant des protéines devraient en contenir des quantités suffisantes.

Exemple de menu pour empoisonnement

Aux premiers jours de la maladie, le menu ne se distingue pas par sa diversité. Dans ce cas, il est recommandé d'utiliser de 2 à 4 jours:

  • Kissels;
  • Décoction de riz;
  • Des biscuits;
  • Compote de fruits secs;
  • Bouillie de riz liquide sur l’eau frottée.

À partir du 5ème jour et pour les 7 prochains jours, il est recommandé de respecter le menu suivant: