Principal > Baies

Vodka "Morosha": composition, fabricant, avis

À la lumière des vacances du Nouvel An et de Noël, il serait utile de passer en revue les vodkas de haute qualité pour le prochain festin. Récemment, le produit, dont la tête ne fait pas mal le matin, n'est pas souvent vu. Pas mal a fait ses preuves sur la vodka du marché russe "Morosha". Le nom est associé à la baie orange du nord. Mais le nom de marque n'est pas donné à la mûre, mais... à un phénomène naturel observé dans les Carpates. L'évaporation augmente dans les gorges au-dessus de la forêt. «Les montagnes fument», disent les habitants, et ils appellent ce phénomène «bruine». Mais si vous achetez de la vodka du même nom en Russie, il s'avère que son fabricant est situé à Vologda. Et les alcools sont dilués avec de l'eau purifiée des lacs de Carélie. Quel est le problème et qui produit réellement la vodka Moros? Voyons le comprendre. Dans notre article, nous analyserons la qualité de ce produit en fonction des commentaires des clients.

Fabricant

La vodka "Morosha" est une idée originale de la société alcoolique "Global Spirit". Elle a vu la lumière en août 2011 dans la ville ukrainienne de Lviv. Pourquoi les installations de production de l'usine de vodka locale "Getman" ont-elles été choisies pour la production de la boisson? Parce que les contreforts des Carpates, les Beskides orientales, s’étendaient non loin de la capitale de la Galice. On sait que la vodka est un produit contenant seulement 40% d’alcool. Le reste de la boisson alcoolisée est de l'eau. Et sa qualité affecte directement la douceur et la consommation de vodka. Pour le "Morosha" ukrainien, l'humidité est extraite des sources de haute montagne de la réserve nationale des Carpates, situées entre 470 et 1 500 mètres d'altitude. Cette eau n'a pas besoin de nettoyage supplémentaire. Elle est simplement défendue.

Vodka russe "Morosha"

Au fil du temps, le groupe d’alcool Global Spirit, devenu populaire en Ukraine, a décidé d’élargir ses capacités de production. Il a signé un contrat pour la production de vodka "Morosha" avec la société à responsabilité limitée "Russian North", située dans la ville de Vologda. Pour la production de la boisson, utilisez le même récipient qu'en Ukraine. La tenue se positionne comme écologique, et donc la bouteille est stylisée comme une goutte d’eau, et la contre-étiquette est réalisée sous la forme d’une feuille d’arbre. De quoi est faite la vodka russe “Morosha”? La composition des alcools est différente. Certaines marques sont fabriquées à partir de graines de lin ou de flocons de seigle. Également inclus dans la composition d'alcool éthylique rectifié et de miel d'abeille naturel. Et l'eau de dilution est amenée à Vologda sur un millier de kilomètres - du bord du lac de Carélie. Il est extrait de puits de différentes profondeurs. Puisque l'eau est artésienne, elle ne nécessite pas de nettoyage en profondeur.

Types de vodka ukrainienne

"Morosha" est tombé amoureux des consommateurs. À la fin de 2011, le groupe a annoncé la publication d’un million de bouteilles de produits par mois. Au fil du temps, la gamme de produits s'est enrichie. À l'heure actuelle, l'usine "Getman" produit ces types de "Moroshi". "Dzherelna" (traduit par "printemps") est une vodka classique et la plus démocratique en prix. Son eau est extraite de la clé à une hauteur de quatre cent sept mètres. Le goulot et la bouteille sont décorés dans des couleurs jaune-vert.

Dans la recette de «Morosha Carpates», en plus de l'eau de haute altitude (la source est située à 630 mètres d'altitude), il existe une infusion spirituelle de farine d'avoine. Design de bouteille de couleur - bleu.

La vodka "Réserve de givre" sent les herbes des Carpates. Verbana est dominant. La douceur de la boisson fournit la hauteur de la source - 850 mètres. La bouteille est faite en aigue marine.

La vodka de luxe de la ligne ukrainienne est “Gel sur l’eau du lac Sinevir” et “Premium”. Les bouteilles pour eux sont en verre bleu et vert foncé. Dans le bouquet du premier produit deviné fleurs de citron vert et d'eucalyptus, et le second - verveines et églantines.

Avis sur Vodka Ukrainienne

«Morosha» est une marque très populaire dans le pays et elle rattrape des leaders inconditionnels tels que «Nemiroff», «Khortytsya» et «Khlebny Dar». La moins chère est la vodka «Morzha» de «Dzherelna». Les critiques prétendent que c'est un produit de qualité qui ne cause pas de forte gueule de bois et de lourdeur à l'estomac. Pour goûter, c'est une vodka classique sans odeur ni goût étrangers. Mais les utilisateurs ont évalué d'autres types de Moroshi. Apprécie la demande d'herbes sur les herbes. Vodka "Sur l'eau du lac Synevir" et "Premium" en raison de son prix élevé est une option cadeau. Ce sont des boissons de très haute qualité avec un arôme épicé et une saveur très douce. Le design original de la bouteille protège le produit de la contrefaçon.

Types de vodka russes

Ici, la production de cette marque a commencé plus tard. Mais LLC «Russian North» tente également de diversifier sa gamme. Pour le moment, seuls trois types sont disponibles. Leur particularité est la douceur de la vodka. "Morosha" est vendu dans des bouteilles de vert, de bleu et de rouge. Conteneurs pour la vodka - un quart, demi et 0,7 litres. En Ukraine, l'usine "Gelman" produit "Morosha" et en bouteilles d'un litre.

Que signifie le terme "douceur"? Après tout, de l'eau pour la vodka russe "Morosha" est extraite des sources de Carélie. Il est propre par lui-même, ne nécessite pas de filtration ou d'ébullition. Le fait est que dans la production de «Morosha», les alcools sont sélectionnés pour arroser, et non l'inverse. Et dans leur douceur est la "buvabilité" du produit final.

Vert "Givre"

Cette vodka est la moins chère de toute la ligne. Son niveau de douceur est le n ° 1. Il comprend de l'eau minérale de Carélie, alcool éthylique de luxe. Le charme naturel donne à la boisson un charme particulier. De l'alcool de flocons de seigle alcoolisé a également été ajouté à la recette du «Morosha» vert. Et ce produit est peu coûteux - 335 roubles pour une bouteille d'un demi-litre. Que disent les consommateurs du goût et des autres qualités du «Morosha» vert? Elle ravira les amateurs de vodka classique. Il se boit facilement frais, s'entend bien avec les autres ingrédients des cocktails. Pas d'impuretés de fusel. Le miel et les flocons de seigle ne sont pas ressentis dans le goût. Mais si vous passez avec la dose, alors la ruse va se révéler, avec laquelle la vodka Morosha se faufile sur le corps. Les avis de consommateurs suggèrent que vous n’avez pas mal à la tête, limitez-vous à une centaine de grammes de ce produit. Mais en tant qu'option budgétaire, et même sous un kebab ou des oreilles de la nature, c'est exactement ce dont vous avez besoin.

Le niveau de douceur n ° 2

Les gens l'appellent la vodka «Frost Blue». Bien sûr, il n'y avait pas sans eau minérale de Carélie. Mais de la "soeur" verte "bleu" diffère une saveur vraiment douce. Au lieu de flocons de seigle dans sa recette, on utilisait une infusion de graines de lin et de miel naturel. La couleur de la vodka est absolument transparente. Goût - un peu sucré, très doux. L'arôme est classique, la vodka, sans aucune impureté. Pour le prix du bleu, "Moros" n'est pas si différent du vert. Par conséquent, les avis de consommateurs recommandent de l'acheter en payant au-dessus de quelques roubles, mais en obtenant un produit vraiment doux et buvable. Cette vodka est mieux tolérée par le corps, la tête ne fait pas mal après. En raison de son goût sucré, les dames aimeraient l’essayer aussi.

Vodka "Frost" rouge

Nous pouvons dire que l'usine du Nord de la Russie a mis son cœur dans ce produit. L'analogue ukrainien Premium est devenu un échantillon pour le Moroshi rouge. Comme toutes les vodka ukrainiennes de cette marque, le «niveau de douceur n ° 3» russe est fabriqué à partir d'alcool de blé de haute qualité. En outre, une vieille recette a été prise comme échantillon. En plus de l'alcool et de l'eau minérale de Carélie, la vodka est composée d'infusions de mûres, de thym, de menthe poivrée et d'églantier. Ces herbes donnent à la boisson l'arôme parfait de vodka de luxe pur avec une nuance subtile de glace. Le goût du produit est légèrement sucré. La vodka, comme on dit, est très douce, ne se bat pas la gorge. La finale est longue, réchauffante.

Combien coûte la vodka "Morosha" rouge? Étonnamment, son écart de prix avec les soeurs vertes et bleues est très petit. Dans divers magasins d’alcool, il est vendu entre 340 et 360 roubles pour une bouteille d’un demi-litre.

Ainsi, les principales caractéristiques de la vodka sous la marque Morosha sont prises en compte. Comme on peut le conclure de ce qui précède, il s'agit d'un alcool de haute qualité à un prix abordable.

Vodka "Morosha"

Note: - non attribué -

Description de la vodka "Morosha"

Fabricant: LLC "Nord russe"

Adresse: Russie, Vologda

Ingrédients: eau minérale, alcool éthylique rectifié à partir de matières premières alimentaires «Alpha» (auparavant - «Lux»), infusion de graines de lin alcoolisées, miel naturel.

Informations sur la bouteille: Sur l'eau minérale de Carélie. GOST R 51355-99.

Forteresse: 40% vol.

Valeur énergétique: 224 kcal / 100 cm 3

Prix ​​pour 0,5 litres: 299 roubles. *

* Pas à vendre. Prix ​​de détail estimé indiqué pour 0,5 litre à compter de mai 2013

Voici une vodka "Morosha": le prix de la bouteille était de 129 roubles. (75,9%) au-dessus du prix de détail minimum actuel de la vodka. Nous avons essayé ce "Frost" et ne l'avons pas fini.

Initialement, on savait que la Morosha avait été embouteillée en Ukraine, à base d’eau minérale. Je l'ai vu dans nos magasins et j'ai décidé de goûter. Ils ont pris celui qui est encadré en bleu (il y a trois vodkas dans la ligne: "Morosha Dzherelnaya", "Morosha Karpatskaya" et "Morosha Zapovednaya"). Et que s'est-il passé? En fait, ce n’est pas «Carpates», comme il se doit, mais. Nous citons le nom: vodka “Morosha Sur l'eau minérale de Carélie Niveau de douceur №2”. Comment

Il s'est avéré que notre version de Morosha n'est pas produite en Ukraine, mais en Russie, à Vologda, par l'usine russe du Nord (voir vodka Russe du Nord) appartenant au même groupe d'alcool de Global Spirits, qui produit également les véritables Moros.. Et les bouteilles ont pratiquement des boissons individuelles, sous la forme d'une telle goutte, mais il semble que les compositions sont différentes. Nous lisons l'étiquette: "La vodka est faite à base d'eau minérale naturelle, née en Carélie".

A propos de la bouteille. Dans notre cas, la fermeture est faite avec un bouchon en polymère, le cou est serré avec un film de sécurité transparent. Distributeur no. Etiquette transparente, étiquette de la notice.

Commentaires sur vodka "Morosha"

Chers visiteurs! Votre avis sur la vodka Moros nous intéresse. S'il vous plaît laissez vos commentaires (ci-dessous) ou voter (ci-dessus, sous l'image de la vodka).

Vodka Morosha et ses caractéristiques

Offrez-vous les meilleures combinaisons de saveurs et d'arômes, en faisant confiance à l'alcool, qui est déjà devenu le sujet idéal pour un large public. Dans ce cas, la vodka Morosha est un excellent exemple de produit grâce auquel vous pouvez obtenir des impressions inoubliables de tout événement, que ce soit un anniversaire ou une réunion avec un vieil ami. Chaque boisson contient une véritable pureté et une recette unique, conçue pour procurer un réel plaisir.

Frost: c'est quoi

Tout représentant d’une marque reconnue est un produit respectueux de l’environnement, doté d’un goût et de caractéristiques aromatiques exceptionnels. Il s’agit de la vodka, qui a non seulement réussi à gagner le plus grand nombre de consommateurs en peu de temps. Elle occupe une position de leader parmi les marques d'alcool les plus émergentes au monde, comme en témoignent les statistiques de l'agence IWSR.

La composition de la vodka Morosha

Le principal sujet de fierté de tout représentant de la marque bien connue est l’eau minérale non traitée, extraite sur le territoire des réserves de Beskydy Eastern. Et pour chaque produit, l'eau est prélevée à sa hauteur. Quant aux autres composants, ils devraient alors inclure des matières végétales pures. Selon l'alcool choisi, il peut s'agir d'églantine, d'herbes des Carpates, de particules de verveine, etc.

La performance visuelle de l'alcool implique une transparence exceptionnelle, sans impuretés ni nuances.

Arôme

En ce qui concerne le sous-sol aromatique, des boucles sophistiquées végétatives et à grains légers font saillie.

La base gastronomique de chaque représentant de la ligne repose sur des notes herbacées parfumées et des nuances veloutées de fleurs.

Quelle vodka Morosha plus douce?

Tous les types de Moroshi sont divisés en fonction du niveau de douceur à 1, 2 et 3. Les plus forts parmi les représentants du segment sont les produits du 3ème niveau, mais les plus légers sont respectivement le 1er. Le niveau de douceur n'affecte pas le volume de la bouteille. Toutes les variantes de boissons de marques célèbres sont disponibles dans des récipients d'une capacité de 0,5, 0,7 et 1 litre.

Comment distinguer l'original d'un faux

Avant de vous décider, «pourquoi prendre une collation sur la vodka», assurez-vous d’approcher votre processus de sélection avec toute votre responsabilité inhérente. Le marché de l’alcool est saturé de contrefaçons et la contrefaçon figure sur presque toutes les marques. Afin de choisir vraiment «bonne vodka», nous vous recommandons d’examiner les nuances suivantes:

  • Lieu d'achat N'achetez de l'alcool fort que dans des magasins spécialisés, où le client peut fournir les permis appropriés. Les stands, les épiceries et autres points de vente douteux doivent être évités.
  • La cohérence. La pureté de qualité supérieure est au cœur de la Morosha originale. C'est-à-dire que la présence de tumeurs sous forme de sédiment, d'impuretés ou de turbidité sont des signes directs d'alcool de mauvaise qualité. Portez une attention particulière au degré de viscosité. En secouant la marque d'alcool dans la bouteille, vous verrez sur ses parois un petit résidu huileux, qui disparaîtra avec le temps.
  • Formes d'emballage. Toutes les boissons de la marque Moros sont fournies sur le marché dans des bouteilles de marque, sur lesquelles London Brand Consulting travaille. Le style de l'emballage suggère une forme de goutte. Il convient également de noter que le produit est scellé avec des bouchons en liège italiens spéciaux, fabriqués à partir de matières premières naturelles.

Comment servir

Frost - Ce n'est pas une sorte de vodka avec un serpent, mais un produit classique qui n'est absolument pas difficile en matière de dégustation. Il suffit d'adhérer aux principes classiques de la soumission et vous pouvez profiter d'un assemblage sans recourir à des manipulations supplémentaires. Buvez un verre avec une petite gorgée de petits verres. Dans le même temps, il est souhaitable de le refroidir bien avant la consommation, à environ 5-10 degrés.

Vous pouvez également mettre de l'alcool dans le congélateur. De ce fait, son goût ne sera pas gâché. De plus, il obtiendra même des trains laconiques qui peuvent surprendre et plaire par sa nature aromatique.

Avec quels produits se combine-t-il?

Comme la bonne vodka biélorusse, la ukrainienne Morosha donne de bons résultats lors des grandes fêtes. Cet alcool fort est associé à un grand nombre de plats, notamment de la charcuterie, des salades, des fruits de mer, des fruits et bien plus encore. La paire de forces idéale pour relever tous les goûts.

Autres utilisations

Afin que le processus de dégustation de l'alcool fort vous apporte les impressions les plus intenses et les plus éclatantes, nous vous recommandons de faire attention aux recettes de mélanges tels que «Orgasm, Bloody Mary», «Black Russian», «Alesha» et «Bum Tumor». Dans chacun des cocktails ci-dessus, l’alcool populaire se manifestera sous un nouveau côté, jusqu’à présent inconnu. En même temps, tous ces mélanges peuvent être préparés à la maison.

Types de vodka Morosha

Aujourd'hui, Global Spirits est prêt à offrir aux consommateurs un large choix de boissons alcoolisées fortes. De plus, chaque ligne de boisson possède ses propres caractéristiques gustatives. Les représentants de marques les plus populaires comprennent les produits suivants:

  • Premium Il a une couleur transparente claire et un goût harmonieux dans lequel des notes d'herbes et de fleurs peuvent être tracées. Les indicateurs aromatiques sont basés sur les boucles de plantes et de céréales.
  • Sur les eaux du lac Synevir. Produit parfaitement propre avec un arôme épicé délicat, ainsi que des nuances délicates d'eucalyptus et de tilleul en bouche.
  • Dzherelnaya. Boisson transparente au goût acidulé traditionnel. Dans ses indicateurs gastronomiques, des nuances de grains audibles sont entendues.
  • Carpates. Il a une transparence raffinée et une nuance épicée de grain. La base aromatique montre un panache d'esprit acidulé classique.
  • Réservé Alcool couleur parfaitement pure avec une saveur douce. Dans les indicateurs gastronomiques, les positions dominantes sont réservées aux nuances d'herbe et de grain. Le composant aromatique se dessine comme une panache d'herbes parfumées.

Historique

Le producteur de vodka Moros est la distillerie Hetman à Lviv, qui appartient à Global Spirits. C’est la plus grande entreprise d’alcool d’Europe de l’Est fondée en 2008. Aujourd'hui, ses actifs sont concentrés en Ukraine, en Russie et aux États-Unis.

La gamme de la société, en plus de la vodka, comprend une gamme d'eaux-de-vie, de teintures, de champagne, de vermouth, de vins et de boissons non alcoolisées. Pour la première fois, la marque Morosha est apparue sur le marché en 2011 et, au bout de six mois, les ventes de ce produit ont atteint des volumes record d'un million de bouteilles par mois. Les produits de la holding Global Spirits se trouvent aujourd'hui dans plus de 85 pays du monde.

Le givre

"Morosha" est une marque de vodka, selon l'agence de recherche internationale IWSR, qui se développe de la manière la plus dynamique au monde. Positionnée comme la première vodka au monde, qui comprend de l'eau minérale. Les droits sur la marque appartiennent au plus grand producteur d’alcool d’Europe de l’Est - le holding Global Spirits. Les produits sont fabriqués dans la distillerie Getman de Lviv. En outre, conformément à l'accord de licence, l'usine russe de Vologda (nord) et le groupe d'entreprises UniAlkoGroup en Biélorussie produisent de la vodka.

Contexte historique. Global Spirits holding a commercialisé la marque Morosha sur le marché en 2011, six mois à peine après son lancement, les ventes de vodka ont atteint un volume mensuel de 1 million de bouteilles. Un an plus tard, la marque écologique détenait déjà 15% du marché ukrainien. Elle figurait dans la note du club des millionnaires («Club des millionnaires»), établie par la publication faisant autorité Drinks International. La production principale est axée sur les capacités de la distillerie Getman Lviv, acquise par la société en 2011. 12 millions d'euros ont été investis dans le rééquipement de l'entreprise, dont 2 millions d'euros représentent le coût d'une ligne automatisée unique à commandes tactiles d'une capacité pouvant atteindre 25 000 bouteilles par heure.

Une caractéristique sur laquelle le fabricant met fortement l’accent: la vodka est fabriquée à partir d’eau minérale vivante, qui ne fait pas l’objet d’un traitement ni d’une filtration supplémentaires. Il est obtenu à partir de la source Mizunsky dans les Carpates, purifié uniquement des impuretés grossières et défendu. Pour les différentes positions de l'assortiment, on utilise de l'eau recueillie à une certaine hauteur, de 400 à 1 000 mètres.

Les produits de la marque sont conditionnés dans des bouteilles en forme de gouttes inhabituelles conçues avec la participation de designers du bureau londonien de conseil en marques. L'idée de respect de l'environnement qui constitue la base de la marque est également soutenue par les embouteillages sur mesure en Italie.

«Morosha est également produit par le plus jeune actif de Global Spirits - Distillery« Russian North », situé à Vologda. Ici, la production est basée sur de l'eau extraite de sources minérales de Carélie. La vodka, produite par le titulaire de licence Global Spirits in Belarus, créée par l'usine UniAlcoGroup, est créée à partir d'eau provenant de réserves nationales et d'aires de conservation de la nature.

Prix

  • 2012 - Prodexpo Star («Morosha Karpatskaya»), médaille d'argent («Morosha Zapovednaya»);
  • 2013 - Prodexpo Star («Morosha Soft Level No. 1»), médaille d'or («Morosha Premium»);
  • 2015 - Prix spécial du concours (produits de TM "Morosha").

Meilleure vodka / Meilleure vodka, Moscou:

  • 2015 - la médaille d'or («Frost Soft Level No. 1»).

Concours international de dégustation Ultimate Spirits Challenge, New York:

  • 2016 - Médaille d'or (Morosha Premium) récompensée par le jury de professionnels par «Excellent, top recommandations».
  • 2013 - Médaille d'argent (Morosha Premium).

Concours international de spiritueux, San Diego:

  • 2014 - Médaille d'or (Morosha Premium).

Wine Enthusiast Edition Note:

  • 2013 - 90-95 («Morosha Karpatskaya»),
  • 2015 - 96-100 («Niveau de gel faible n ° 1»).

Types de vodka Morosha

«Morosha Dzherelnaya», 40%

Le secret du goût inhabituellement doux de la vodka réside dans l'utilisation d'eau minérale provenant d'une source naturelle, située dans les Carpates à une altitude de 470 m, considérée comme la référence de la pureté et ne nécessitant pas de ramollissement supplémentaire. L'alcool est créé à partir de variétés de blé sélectionnées cultivées dans les meilleures zones céréalières de l'ouest de l'Ukraine. La boisson se caractérise par un bouquet avec des tons de résine et de branches de genièvre. Des notes de grain, légèrement féculentes, légèrement crémeuses à la vanille et une symbiose harmonieuse d'épices à confiserie au poivre se font sentir dans le goût. Recommandations gastronomiques: servir avec des steaks, des plats de poisson blanc, des poivrons marinés.

«Morosha Karpatskaya», 40%

La marque phare de la vodka a reçu le prestigieux prix - Prodexpo Stars. Pour sa production, l'eau provient d'une source minérale située à plus de 600 mètres d'altitude dans le secteur des Carpates. La recette comprend une infusion de flocons d'avoine, qui rend la texture de la vodka douce et soyeuse. Il a un arôme délicat, dans lequel apparaissent des notes de pain et d'épices, on devine la vanille. Les nuances gustatives - nuances de miel de montagne, pâtisseries fraîches et épices - se complètent et se renforcent mutuellement. La boisson peut être consommée pure, avec de la glace, dans le cadre de cocktails simples ou complexes.

"Réserve gelée", 40%

La haute qualité de la vodka est due à l'utilisation d'eau minérale limpide provenant des sources de Lysinets, situées à plus de 800 mètres d'altitude dans les Carpates. L'eau est filtrée naturellement et ne nécessite pas de nettoyage supplémentaire. L'inclusion de la verveine et la collecte d'herbes des Carpates dans la recette des essences aromatiques donnent au bouquet profondeur et expressivité. Une boisson au goût frais et doux est idéale pour préparer des cocktails contenant des ingrédients tels que la menthe, le citron vert, la pomme verte. Cet été, la légèreté est destinée à mettre en valeur le design de la bouteille, conçue dans des tons menthe.

“Morosha sur les eaux du lac Synevir”, 40%

Le nom de vodka contient le secret de sa popularité: l’eau de production provient d’un réservoir de haute montagne situé à près d’un kilomètre au dessus du niveau de la mer. Les teintes d'eucalyptus et de tilleul se marient harmonieusement, et le goût se souvient d'une texture soyeuse. Dans le développement de l'alcool est assimilé, démontrant l'astringence des baies et la minéralité légère dans l'arrière-goût.

«Morosha PREMIUM», 40%

La vodka Premium, dont les vertus exceptionnelles sont marquées par de nombreuses récompenses lors de compétitions internationales. L'eau est extraite de la même source dans les Carpates que pour les autres marques de la marque, mais à une hauteur maximale de plus de 1000 mètres. Le raffinement du bouquet donne des ingrédients spéciaux - des extraits alcoolisés de rose musquée et de verveine parfumée. La boisson a un goût velouté avec des notes de miel d'herbes de haute montagne et un soupçon de réglisse. Variantes d’apéritifs en harmonie avec la vodka gastronomique: balyk d’esturgeon, crêpes au caviar noir, truite fumée, porc.

«Morosha Vodograynaya», 37,8%

Série exclusive, publiée pour l'une des chaînes de vente au détail. Créée à partir d'eau minérale de haute montagne produite dans la région d'Ivano-Frankivsk. La particularité des recettes sont exclusivement des additifs naturels: infusions alcoolisées d’écorces de citron, de baies de sureau et d’achillée millefeuille. Ces ingrédients forment une gamme aromatique spéciale de la boisson, pleine de notes d'agrumes frais et de notes herbacées douces. Le design de la bouteille utilise une palette orange doré, symbolisant la beauté automnale des Carpates. À l'apéritif, des plats traditionnels ukrainiens ou russes peuvent être servis à la table: bacon salé, raviolis, gelée au raifort, saumon fumé.

"Niveau de gel faible n ° 1", 40%

Il est produit en Russie, à base d'alcool "Alpha" de grande qualité et d'eau de sources minérales situées sur le territoire du parc national de Carélie. Différentes notes de bouquet, de pain et de balsamique, complétées par des notes de céréales caramélisées. Le goût fait impression avec sa douceur et son équilibre, son «exhalation» propre, son arrière-goût sucré. La truite fumée, le hareng et la charcuterie feront un bon couple gastronomique avec la vodka.

Comment boire

Les boissons alcoolisées sont faciles à préparer à la maison, mais pour obtenir un produit de qualité au point de vente, vous devez y consacrer beaucoup de temps et d’efforts. Si vous suivez la technologie et choisissez les ingrédients avec soin, l’alcool à la maison ne peut pas être pire que leurs homologues commerciaux. Surtout souvent les artisans essaient de faire de la vodka. Voir une excellente recette pour la vodka de l'alcool.

Dans ce cas, il est important non seulement de prendre en compte les spécificités de sa production, mais également de savoir comment assouplir la vodka. Pour cela, il y a des secrets et des astuces.

Il est important de se rappeler que le goût et la qualité de la boisson préparée dépendent directement du choix correct des ingrédients nécessaires. Si vous traitez cela sans y accorder toute votre attention, la vodka obtenue sera non seulement savoureuse, mais aussi dangereuse pour la santé.

Caractéristiques du choix des ingrédients

Pour préparer la vodka, vous aurez besoin des composants suivants:

  • alcool éthylique;
  • de l'eau;
  • divers additifs qui peuvent ramollir la vodka et améliorer son goût.

L'alcool est la base de la future boisson et son choix doit être abordé de manière responsable. Une personne inexpérimentée peut confondre alcool éthylique et méthyle, ce qui entraînera inévitablement un empoisonnement. Le méthanol est une substance toxique nocive qui, lorsqu'elle est ingérée, provoque de graves vomissements, des maux de tête, des problèmes de vision et des vertiges. Une telle confusion peut survenir du fait que les deux types d'alcool ne diffèrent pas l'un de l'autre par leur goût et leur odeur.

La meilleure façon de les distinguer est de mettre le feu aux liquides et de voir quelle couleur la flamme brûlera. L'alcool éthylique correspond à une teinte bleue et le méthyl-vert technique.

La vidéo suivante montre la méthode de détermination de l'alcool:

Le prochain ingrédient important de la vodka est l'eau. Pour la rendre plus douce, vous devriez choisir de l’eau embouteillée pour bébé, vendue dans presque toutes les épiceries. Cela diffère du manque habituel d'argent, d'une faible teneur en minéraux et en sels. Dans le même temps, il ne faut pas aller trop loin - l'eau distillée ou bouillie ne se mélange pas bien avec l'alcool.

Pour la préparation de vodka à saveur douce, divers additifs sont souvent utilisés, ce qui contribue à atténuer la saveur spécifique de l'alcool. Sans eux, une boisson alcoolisée peut laisser un arrière-goût désagréable et provoquer un assèchement de la bouche. Les additifs les plus populaires sont: le sucre, le glucose, le fructose et la glycérine. Parfois, utilisez du jus de citron fraîchement pressé.

Composants pour atténuer la vodka

Lors de la fabrication de vodka à partir d’alcool à la maison, divers additifs peuvent être utilisés pour adoucir les boissons alcoolisées. Lors de leur utilisation, il est important de respecter les proportions recommandées afin de ne pas altérer le goût du produit final.

Pour améliorer le goût de la vodka faite maison, vous pouvez utiliser les composants suivants:

  • Sucre brûlé. L'option la plus abordable, mais il faut garder à l'esprit que le saccharose de qualité médiocre peut entraîner une turbidité de la vodka et une odeur d'alcool accrue. Le meilleur résultat peut être obtenu à l'aide de sucre raffiné, qui doit être broyé et transformé en caramel. Pour ce faire, il est versé dans la casserole et ajouter un peu d'eau, de sorte que sa consistance devienne comme du sable humide. La masse résultante, sans oublier de remuer constamment, porte à ébullition puis est retirée de la chaleur. Proportion recommandée: 1 cuillère à thé de sucre brûlé pour 1 litre de vodka. Insister deux jours.
  • Glucose Il est vendu sous forme de poudre ou de solution aqueuse en ampoules, idéales pour adoucir le goût de la vodka. Le rapport optimal: 20-25 ml d'une solution 3 grammes de poudre pour 1 litre de vodka avec une teneur de 40%. Vous pouvez augmenter légèrement la quantité de glucose ajoutée à 30 ml ou 15 grammes, mais ces expériences ne doivent pas s’emballer: l’alcool peut devenir sucré, ce qui gâcherait son goût et exacerberait la gueule de bois.
  • Fructose. Le sucre de fruit est plusieurs fois plus sucré que le sable blanc ordinaire. Il ne faut donc pas utiliser plus de ½ cuillère à soupe de 1 à 3 litres de vodka.
  • Glycérine alimentaire. Cela ressemble à un liquide incolore avec une consistance ressemblant à du sirop. Utilisez soigneusement la glycérine, car tout écart par rapport aux proportions recommandées peut rendre la vodka impropre à la consommation. Pour adoucir la boisson, n’ajoutez pas plus de 5 ml de glycérine. Si cela est fait correctement, la vodka maison se boira particulièrement facilement.

Outre les monosaccharides et la glycérine, des acidifiants sont également utilisés. Ceux-ci comprennent l'acide ascorbique et l'acide citrique. L'acide ascorbique est très soluble dans une solution d'alcool et est capable d'empêcher les processus d'oxydation. Pour 1 litre de vodka, il faut 3 à 5 grammes. L'acide citrique permet de ramollir la boisson et est ajouté à raison de 2 à 6 grammes par litre.

Si vous vous approchez du choix des matières premières et que vous savez comment rendre la vodka plus douce et plus savoureuse, vous pouvez obtenir une boisson de qualité qui ne soit pas inférieure à celles qui se trouvent dans les rayons des magasins. Les composants permettant d'atténuer le goût de l'alcool sont faciles à trouver dans les animaleries ou les pharmacies. Lors de l'ajout de ces derniers, il est important de maintenir correctement les proportions afin de ne pas gâcher la boisson en la privant du goût d'origine.

Le givre

Vodka "Morosha" - un produit bio écologique de première classe. Il est fabriqué à partir d'eau vive et d'ingrédients naturels.

Caractéristiques

Les créateurs ont inclus de l'eau naturelle non traitée dans la structure de Morosha. Les clés minérales des Carpates et les entrailles du lac Synevyr ont été choisies comme source. Selon le fabricant, l'eau minérale des Carpates n'a pas besoin d'être bouillie et filtrée. Les couches de roches la nettoient et l'enrichissent en minéraux, tandis que le soleil et l'oxygène se remplissent d'énergie.

La légende

Frost - c'est à ce moment que les ours font bouillir la bouillie, disent les habitants.

Le curry blanchâtre et brumeux s’étend sur les forêts des Carpates. Commence à bruiner. Des ruisseaux de rivières de montagne se précipitent au pied de la montagne. Les cascades font écho à des hêtres et des sapins séculaires. D'où proviennent la source minérale de haute montagne Mizun et la rivière Tereblya.

Le lac Synevir se trouve dans la partie supérieure de la rivière Terebly. 10 000 ans, la mer des Carpates alimente les sources des montagnes. Touches froides frappées à 24 mètres de profondeur. Le soleil ne chauffe pas le synevir même en été.

Synevir est les larmes de Sini, la fille du comte, selon Vir, le berger bien-aimé, tué par le comte.

Les clés de Mizuni et Synevira ont présenté à Moroshe un goût qui ne peut être répété.

La production

L'eau des clés Mizuni et Sinevira est pompée dans des citernes d'eau. Des camions acheminent des matières premières naturelles de la réserve des Carpates «Beskydy orientales» à Lviv. Le chemin depuis les clés qui battent dans le district de Dolinsky dans la région d’Ivano-Frankivsk jusqu’à l’usine est de 125 kilomètres.

Les technologues ne transmettent pas d'eau minérale par des nettoyants artificiels et des coagulants naturels. Elle insiste. Le liquide ne contient pas de minéraux lourds et ne nécessite pas de filtration.

Base d'alcool "Morosha" - Alcools des catégories "Lux" et "Alpha". Dans les lots ukrainiens, le producteur utilisait de l’esprit «luxe». Guidé par GOST, le seigle, le blé ou leur mélange sont utilisés pour la variété Alpha. «Alfa» est considéré comme l’alcool le plus pur en Russie et dans les pays de la CEI. "Lux" est fabriqué à partir de différents grains.

Pour la saveur et l'arôme, des infusions d'herbes des Carpates et de flocons d'avoine sont mélangées à la composition à base d'alcool minéral. Les arômes donnent une boisson alcoolisée forte et soulagent l'arrière-goût vif.

Le produit fini est mis en bouteille dans des bouteilles spéciales. Tara pour «Moroshi» a été créé par les spécialistes de l'agence London Brand Consulting. Les contours et le matériau du navire se sont transformés en une goutte transparente. Conception d'autocollant - en imitation feuille de bois. Tapi d'Italie a travaillé sur un liège composé de matériaux en décomposition.

Fabricant

La vodka Morosha a deux citoyennetés.

Global Spirits a commencé à verser Morosha en 2011. La distillerie "Getman" travaille en Ukraine, dans la ville de Lviv.

En 2011, une entreprise alcoolique a acheté une distillerie en Russie, dans la ville de Vologda. Plus tard, Global Spirits a lancé la production de Moroshi pour le marché russe à l’usine de Vologda, OOO Russie du Nord.

Ligne de produits

Les créateurs ont construit la ligne Morosha sur deux principes: la douceur de la boisson dépend de l’eau; Les propriétés de l'eau dépendent de la profondeur d'extraction.

Cascade

Les clés de l'eau du village de Novaya Mizun battent à une altitude de 430 mètres au-dessus de la ligne de mer. Avec l’eau de la clé, les créateurs de Morosha Vodopadnaya ont dilué l’extrait de baies de sureau et la teinture alcoolique d’écorces de citron.

Printemps

L'eau de la "source" est produite à une profondeur de 470 mètres d'altitude. Le liquide riche en minéraux était mélangé à de l'alcool de luxe.

Carpates

"Carpathian" préparé sur l'eau d'une profondeur de 630 mètres au-dessus de la ligne de l'océan mondial. La composition comprenait une infusion de flocons d'avoine.

Réservé

Au-dessus de l'eau pour le «Zapovednaya», les spécialistes sont descendus à 850 mètres au-dessus de la ligne de mer. Pour parfumer le «Morosha Zapovednuyu», on a ajouté de la verveine médicale et de l'extrait d'alcool de la collection d'herbes des Carpates.

Premium

La profondeur de 1050 mètres au-dessus du niveau de la mer a enrichi les minéraux en eau pour «Morosha Premium». L'harmonie de bon goût était composée d'esprit de rose sauvage avec des notes de verveine.

Sur les eaux du lac Synevir

989 mètres d'altitude - la hauteur à laquelle l'eau du lac Synevir est extraite. L'alcool "Lux", des infusions d'alcool à l'eucalyptus et au tilleul sont mélangés à de l'eau.

Pour le marché de l'alcool en Russie, les spécialistes du marketing ont modifié l'approche adoptée pour la formation de la gamme de produits: la douceur du produit dépend de l'eau; Les propriétés de l'eau dépendent du lieu d'extraction. L'eau pour le «Morosha» russe est prise en Carélie.

Le niveau de douceur №1

Les technologues ont mélangé les eaux vives du lac Karelia avec de l'extrait d'alcool de flocons de seigle, du miel naturel et de l'alcool Lux.

Le niveau de douceur №2

Les experts en eau de Carélie ont dilué la catégorie d'alcool "Alpha", le miel naturel et l'infusion de graines de lin.

Le niveau de douceur n ° 3

Les auteurs de la «Morosha» russe ont enrichi l’eau des puits caréliens et l’alcool «Alfa» avec de l’infusion de rose musquée, du thym, de la menthe poivrée et de la chicouté. Selon le fabricant, pour le "rouge" Moroshi a trouvé une vieille recette.

Les avis

Produit comme les acheteurs. Ukrainien - plus, russe - moins, disent les critiques. Il ne s'agit pas de technologie de préparation, mais des eaux des Carpates et de la Carélie. C'est le seul ingrédient de la boisson, qui n'est pas affecté par le facteur humain.

L’utilisateur Xtomka a remarqué une «maladie» traditionnelle pour les producteurs d’alcool dans les pays de la CEI, à «Moroshe». Les technologues réduisent chaque année la qualité des matières premières, explique Xtomka. Avec ses critiques consonne d'autres consommateurs.

Hoi a attrapé une forte odeur d'alcool dans le carburant.

L'acheteur solnuwko20132013 s'est heurté à un faux. Moi, le mari et les invités, sommes venus, dit la fille. Selon l'utilisateur, ils ont pris Morosha pour la première fois. Cet effet n'était pas.

Le rédacteur 1 a déclaré avoir bu avec un ami à raison de 0,5 par personne: il n'y avait pas de gueule de bois ni de crampes d'estomac, ma tête ne me faisait pas mal.

Milena80 a essayé trois types de Moroshi. L'utilisateur a vu le lien entre la profondeur d'extraction de l'eau indiquée par l'installation sur la bouteille et la douceur du carburant. Selon l’acheteur, «Morosha», à 989 mètres au-dessus du niveau de la mer, est plus doux qu’une boisson portant des marques de 850 et 470 mètres.

7setter7 a associé la couleur bleue de la bouteille au liquide antigel de la laveuse.

IIkasimov pouvait à peine voir les inscriptions sur l'étiquette du comptoir, a étudié le dessin de la bouteille. Il a bu et n'a eu aucune conséquence. Ceci est démontré par les commentaires de la plupart des dégustateurs de Morosha.

Alcool d'élite

Liste des boissons

L'absinthe

Le whisky

Cognac

Sambuca

Tequila

Recettes De Cocktail

Cocktails forts

Cocktails faibles

Cocktails sans alcool

Moonshine

Vinification

A propos du site

Vodka morosha

La vodka "Morosha" est produite en Russie, dans la ville de Vologda, dans la distillerie "Russkiy Sever", sous les auspices de la société alcoolique Global Spirits. La composition de la vodka comprend généralement de l’eau minérale, de l’alcool éthylique rectifié, de la teinture alcoolique de graines de lin et du miel naturel.

Parmi les variétés de cette marque, les plus courantes sont “Morosha Dzherelnaya”, “Morosha Zapovednaya” et “Morosha Karpatskaya”. La vodka est vendue dans des bouteilles en verre ovale, avec une fermeture en liège en polymère, avec un col en polyéthylène. Le distributeur dans la bouteille est manquant et l’étiquette principale est complétée par une contre-étiquette sous la forme d’une notice.

Caractéristiques de la production de "Moroshi"

La technologie de fabrication de la vodka "Morosha" n'est pas très différente de celle des autres marques, car les principes de préparation de cette boisson alcoolisée sont communs et inchangés. Mais pour la préparation de "Moroshi", le fabricant utilise des méthodes et des technologies individuelles, grâce auxquelles la vodka acquiert une douceur, un goût et une odeur particuliers.

Les producteurs de vodka utilisent généralement un système puissant de filtration par osmose inverse ou par cation de sodium, grâce à quoi l'eau est purifiée, mais certaines de ses propriétés précieuses sont également détruites. Dans la fabrication de la vodka "Morosha", on utilise de l'eau vive naturelle qui ne passe pas à travers les filtres mais est défendue tout en conservant absolument toutes ses propriétés bénéfiques.

Grâce à l'utilisation d'alcool éthylique purifié de la catégorie «Lux», la boisson devient non seulement forte, mais aussi agréable au goût.

Variétés de vodka "Morosha"

Les principaux types de vodka "Morosha" sont:

  • "Réserve Frozen". Se distingue par une odeur et un arôme exclusifs d'herbes des Carpates. La structure comprend: carte mère, sureau, tilleul, acacia, violette, mélisse, thym, verveine médicinale.
  • "Morosha Carpates". Il se distingue par une douceur particulière et un goût épicé. Cet effet est obtenu grâce à une infusion de gruau spéciale, qui joue également le rôle de sorbant.
  • “Morosha Dzherelnaya”. La seule vodka au monde, qui comprend de l'eau de source de haute altitude.
  • "Morosh sur l'eau minérale de Carélie". La vodka a plusieurs niveaux de douceur et est fabriquée à base d’eau minérale et d’alcool éthylique de la classe «Alpha».

Coût de

Les prix de la vodka Morosha dépendent de la région dans laquelle elle est vendue. Le coût minimum de la vodka Morosha pour une bouteille de 0,5 litre est de 290 roubles. Le coût maximum pour le même montant est de 350 roubles.

Comment distinguer la vodka originale de la contrefaçon?

Pour être tout à fait sûr d'acheter un vrai «Frost» et non un faux, vous devez vous familiariser avec certaines fonctionnalités de l'original, notamment:

  • Plafonnement La vodka "Morosha" est toujours bouchée par un liège en polymère, sous lequel il n'y a pas de distributeur. Le liège et le cou sont parfaitement ajustés au film d'usine.
  • Les étiquettes En plus de l'étiquette principale sur la face avant, il y a nécessairement sur la bouteille d'origine une contre-étiquette sous la forme d'une notice. Toutes les étiquettes sont collées de manière parfaitement uniforme sur une fine couche de colle, qui ne dépasse jamais des bords.
  • La transparence. La vodka "Morosha" est fabriquée à base d’eau de source ou d’eau minérale, il n’y aura donc jamais de sédiments ni de particules étrangères. Même en tournant la bouteille, vous ne verrez rien sauf une boisson transparente et transparente.

Histoire de la marque et développement

La vodka "Morosha" a été reconnue comme une marque de boissons alcoolisées respectueuse de l'environnement. Après le lancement de cette marque au bout de trois mois, un million de bouteilles de vodka étaient produites chaque mois. La vodka est mise en bouteille dans des contenants de 200, 500, 700 et 1000 ml.

Le fabricant "Moroshi" négocie actuellement la fourniture de cette boisson dans plus de 70 pays.

Comment rendre la vodka douce: une recette pour faire

La préparation de boissons alcoolisées à la maison est un long processus qui nécessite beaucoup d’attention et d’efforts. Mais le résultat du travail est tout simplement incroyable. À la maison, vous pouvez produire différents types d’alcool: eau de vie, vin, liqueur, alcool de lune, liqueurs, etc. Mais la vodka faite maison est particulièrement populaire et sa préparation a aussi ses propres nuances et particularités. La principale chose à faire est de savoir comment faire de la vodka douce. Pour cela, il existe différentes recettes, technologies et secrets.

La tâche la plus importante pour laquelle le succès du travail dépend de 80% est la sélection d'ingrédients de haute qualité et adaptés. En choisissant de mauvais ingrédients, ne soyez pas surpris plus tard que la boisson que vous avez sortie n'était pas de la plus haute qualité.

Comment rendre la vodka plus douce à la maison: le choix de l'alcool et des additifs

Pour la fabrication de la vodka aura besoin des ingrédients suivants:

  • alcool éthylique;
  • de l'eau;
  • additifs - ils sont la réponse à la question de savoir comment rendre la vodka plus douce à la maison.

Lorsque vous choisissez de l'alcool, faites attention au fait que vous ne pouvez utiliser que l'éthyle et le méthyle - une substance toxique pour le corps humain. Même aux doses les plus faibles, il peut provoquer une intoxication dont les principaux symptômes sont les vomissements, les vertiges, la fatigue. Il est à noter qu'il est très facile de confondre ces deux types d'alcool, car ils ne possèdent pas d'odeur ou de goût caractéristiques. Mais vous pouvez toujours faire une différence. Il est seulement nécessaire de mettre le feu aux deux copies, et vous pouvez facilement distinguer les échantillons par la couleur de la flamme. L'alcool éthylique brûle avec une flamme bleue et l'alcool méthylique avec une flamme verte. Il convient également de rappeler que l'éthanol est capable d'éteindre l'effet du méthanol.

Le deuxième et très important stade sur lequel dépendra le goût de votre boisson est le choix de l’eau. Si vous envisagez d'atténuer le goût de la vodka, choisissez de l'eau de bébé pour la cuisson, que vous trouverez facilement dans les magasins et les pharmacies. C'est cette eau qui contient le moins de sels. Mais n'abordez pas la question du choix de l'eau avec fanatisme et ne prenez pas d'eau distillée, elle ne se mélange pas correctement avec de l'alcool. La même chose peut être dite à propos de l'eau bouillie.

Il existe de nombreuses options pour la fabrication de vodka molle à partir d’alcool éthylique, mais il sera nécessaire de choisir des additifs qui faciliteront la tâche. Si vous ne les utilisez pas, votre boisson aura un goût peu agréable, elle va sécher la bouche et laisser un arrière-goût. Pour améliorer le goût en utilisant diverses techniques: ajoutez du sucre régulier, de la glycérine ou du glucose. Vous pouvez également ajouter du jus de citron frais en petites quantités. Mais pour la production de vodka de haute qualité et coûteuse, on utilise le plus souvent du glucose à 40%.

La recette pour adoucir le goût de la vodka à la maison

La fabrication directe d'alcool comprend les étapes suivantes:

  1. Mélange de glucose avec de l'alcool.
  2. Ajouter le liquide résultant à l'eau.
  3. Infusion dans un endroit frais, sec et sombre.

Mais peu importe la simplicité avec laquelle la recette semble ramollir la vodka à la maison, elle a aussi ses propres caractéristiques. Premièrement, vous ne pouvez jamais verser de l'eau dans l'alcool, mais seulement l'inverse. Cette erreur est commise par la majorité des personnes qui essaient de la reproduire elles-mêmes. La prochaine étape sera le respect des proportions. Dans la version classique, vous devez mélanger 250 ml d'alcool, 2 litres d'eau et 40 ml de glucose. Tout d'abord, le glucose est mélangé à de l'alcool, puis ce liquide est versé dans de l'eau. Après cela, la suspension résultante doit être activement secouée. Dans le même temps, le réservoir de mélange doit être bien fermé. Après le mélange, il est important de refroidir immédiatement le liquide. Pour ce faire, vous pouvez placer le récipient dans le congélateur, le réfrigérateur, utiliser de la glace. Pour utiliser la boisson sera prêt dans une semaine - deux.

S'inquiétant de la façon de fabriquer de la vodka douce à partir d'alcool, vous pouvez effectuer d'autres manipulations. Le charbon activé aidera à éliminer la pollution et à améliorer encore le goût. Il suffit de jeter quelques comprimés dans le liquide et de le filtrer au bout de quelques heures. Si, après cela, vous n'êtes pas assez satisfait du résultat, vous pouvez procéder comme suit:

  1. Ajouter le miel, le sucre.
  2. Ajouter de l'acide citrique.
  3. Exigez la vodka finie sur le zeste de citron, les pignons de pin et l’acide ascorbique.

Après les actions effectuées, la vodka deviendra définitivement pure et douce au goût. Elle donnera une légère intoxication. Et surtout, les conséquences de la consommation de cet alcool ne seront pas terrifiantes, mais simplement une gueule de bois.

Si vous le souhaitez, vous pouvez attribuer une couleur spéciale à la vodka à l'aide de colorants naturels: safran, menthe, bleuet, tournesol.

La méthode de préparation de la vodka, que j'aime bien. Tentative de polissage collectif

Récemment, je communiquais beaucoup avec les frères dans l’esprit «en direct», pour ainsi dire)) - - par téléphone, et j’ai appris beaucoup de nuances grâce à la communication. Y compris, et pour la fabrication de vodka à la maison.
Comme on dit, le développement de tout et tout le monde va dans une spirale. Par conséquent, j’ai décidé de créer une nouvelle succursale afin que l’information ne soit pas perdue - une fois. Pour envoyer avec le même type de questions non pas dans la mer de variations de la branche d'origine, mais dans une branche plus ou moins spécifique - deux. Et pour apprendre de l'opinion de différentes personnes, avec des goûts différents - trois.

Ainsi, dans le premier post - la théorie dans ma compréhension IMHO. Suivant - pratique, puis - discussion, j'espère))

1. La vodka est une boisson alcoolisée forte, purifiée de tous les goûts et de toutes les odeurs "d'impureté". Ce n'est pas de la lune, ni du distillat, ni du whisky.
Parler différemment - la boisson devrait être "reconnaissable". Tous les additifs à la vodka ne devraient pas changer ses propriétés organoleptiques, mais seulement corriger légèrement certains défauts.

2. La vodka devrait être "délicieuse", comme toute boisson alcoolisée. Son utilisation, idéalement, ne devrait pas donner envie de la boire ou de la manger. Ce devrait être "boire".
C’est-à-dire l’utilisation de la vodka "à l’européenne", par petites gorgées, bien que pervers, aux yeux du peuple russe. mais devrait être effectué en principe sans douleur.

3. Il faut donner à la vodka un "droit", une légère intoxication (le second, sinon le premier sens de son utilisation). En même temps, l’utilisation de quantités assez décentes de cette substance (état d’intoxication grave, ne le confondez pas avec un retrait complet) ne devrait pas avoir la gueule de bois dans toute sa splendeur.
Idéalement, il ne devrait pas y avoir de gueule de bois en tant que telle.

4. La vodka devrait être limpide. Tout écart par rapport à cela est le mariage et l'hérésie. Bien, alors nous sommes arrangés, testés plusieurs fois sur de nombreux compagnons de beuverie.))

5. La préparation de vodka à partir d’alcool de haute qualité doit être
a) technologiquement avancée, simple et rapide que possible
b) donner un résultat bien répété, pour ne pas avoir à deviner "ça va marcher, ça ne marchera pas".

Ensuite, les pensées suivantes.
Qu'est-ce que la vodka? Évidemment, c'est:
Alcool.
EAU
Et - la façon de cuisiner.
Ce qui, en général, peut ou peut ne pas inclure l’ajout d’une quantité insignifiante d’ingrédients supplémentaires correcteurs (s’il ya quelque chose à corriger).

Avec l'alcool, tout semble clair.
Plus nous rectifions le SS de manière qualitative, plus le produit obtenu est raffiné, meilleur sera le produit que nous créerons. Alors?
Pour l'instant, supposons que ce soit le cas. Bien que de nombreux connaisseurs de vodka (y compris Mac par exemple) estiment que la vodka à base d’alcool IN est «plus correcte» que celle d’Alpha.
C'est-à-dire que, du point de vue de l'intérêt académique, cette affirmation (du plus pur goût) doit être vérifiée par des dégustations répétées à l'aveugle. mais puisque j'écris mon IMHO, nous allons prendre cette prémisse de manière axiomatique. Comme mon expérience des quatre dernières années montre qu’il est impossible de fabriquer de la vodka décente à partir d’alcool désagréable.

Avec l’eau aussi, au premier abord, tout est clair.
L'eau doit être potable, très douce, sans goût ni odeur étrangers.
Je connais trois de ces options.
1. eau distillée
2. Eau de source connue (fabricant). Par exemple, Arkhyz ou Shishkin Les.
3. L'eau d'osmose inverse.

Encore une fois, chaque option doit être vérifiée, mais le plus souvent, l’eau est celle qui est la plus accessible. En général, ce n'est pas tout à fait (pas toujours) correct, mais pour le moment, il s'agit de principes généraux.

Maintenant sur le troisième, pas moins que le composant principal. A propos de la méthode de cuisson.

Le dernier ed. 17 mai 11, 09:07 de igor223

Je veux écrire immédiatement sur la différence fondamentale entre ma méthode et la méthode classique. À savoir - je ne COINATE pas le tri, je n’utilise pas du charbon du tout. Ni activé ni normal. non!

Je vais essayer d'expliquer pourquoi.
Il y a deux points. Historique et organoleptique, pour ainsi dire.
Dans l'industrie, le charbon est utilisé depuis cent ans, car il était extrêmement utile à l'époque. À savoir - il n'y avait tout simplement pas d'alcool décent à cette époque!
Au début, en Russie, le tri du fort alcool de clair de lune avec de l’eau était ingrat. En conséquence, on a obtenu Khlebnoe Vino (pas de la vodka, mais du distillat). Le charbon de bois avait pour but de lutter contre les odeurs de duvet, de désodoriser le produit.
En ce sens, le charbon nous est tout simplement inutile - après tout, il n’ya aucune trace de la qualité du CP.

Le deuxième point, qui à cette époque était définitivement "accessoire".
Le charbon (plus précisément l'oxygène, qui est contenu en très grande quantité dans les pores) oxyde l'alcool éthylique en donnant naissance à des aldéhydes. C'est pourquoi il y a une odeur caractéristique de "vodka". Cette odeur de vodka officielle, à laquelle nous sommes tous habitués. Et ce que je ne cacherai pas, dans la vodka selon la recette donnée ci-dessous est très mal exprimé (cependant, comme dans la plupart des vodkas premium comme Grey Goose))).
Les aldéhydes sont un poison qui peut donner lieu à une cruelle gueule de bois qui coupe le foie et que nous, les rectificateurs, coupons avec le plus grand soin. Appliquer toutes sortes d’astuces (lire le forum). À propos des aldéhydes, de leurs effets nocifs sur le goût de la boisson, sur la santé de l'utilisateur, etc. etc. J'ai écrit plusieurs fois (puis insérer des liens)
La question se pose alors (pour moi du moins): pourquoi diable ai-je combattu avec persistance les factions de tête pour pouvoir les laisser revenir à la ligne d'arrivée?

Mais tout ne concerne pas le charbon. Pour moi personnellement, il existe encore quelques défauts évidents dans le charbon qui gâchent très souvent la «framboise entière». Voici le plus important, désinvolte.

1. Le charbon présente souvent une qualité douteuse, qui ne peut pas être vérifiée correctement avant son utilisation.
2. Le charbon "attire" toutes sortes d'odeurs. Par conséquent, lorsqu'il est stocké sans précaution, il y a toujours un risque de dégager une odeur d '"huile de machine" dans la vodka.
3. Le charbon à différents degrés d’activation nécessite différentes périodes de charbon. Confus - a obtenu le tri habituel, est allé trop loin - a obtenu la «boîte» au lieu de la vodka
4. Le charbon nécessite une filtration très minutieuse après le charbon. De plus, le débit de filtration n’est pas non plus toujours contrôlé, mais tant que la vodka contient du charbon, elle continue de fonctionner. à la fin, encore une fois possible "étain"
5. Si la vodka n'est pas suffisamment filtrée, il reste un fin brouillard de charbon, qui se détériore pendant le stockage.

En conséquence, la mise à l'échelle à domicile commence à rappeler très souvent la loterie.

Dans l'ensemble de ce qui précède, j'ai depuis longtemps pris la décision d'abandonner simplement le charbon en tant que tel.
"Vodka" odeur que je n'ai jamais vraiment insérée, d'autant plus que l'odeur du kazenki est plus souvent associée à une trémie en moi)))
La vodka refroidie même à 6C de toute préparation (sans parler du congélateur) est indiscernable.
La vodka chaude (et il en est de même dans notre riche pratique) qui n'est pas carbonisée avec de petits "additifs" sent plus agréable que sa sœur carbonisée (testée en public.)))

Le dernier ed. 16 mai 11, 23:42 de igor223

La seconde, différente de la méthode classique du moment - la méthode "chaude" pour obtenir de la vodka. À savoir.
En triant, je chauffe doucement presque à ébullition (mais pas à ébullition). Par ceci, je veux (ou pense que j'essaye) les points suivants.
1. Une contraction rapide de la solution se produit.
2. La fraction à faible température d'ébullition (débris de tête) s'évapore un peu plus vite, donc - certains, bien que mineurs, après traitement
3. Avec l'augmentation de la température, les réactions chimiques sont accélérées plusieurs fois.
Les ingrédients ajoutés font leur travail plus rapidement - la vodka est prête à être utilisée plus rapidement. Qu'est-ce qui est souvent assez important)))

Le troisième point concerne les additifs pour le tri. De l'efficacité, je connais quelques-uns.
Le sucre
Acides (citriques ou maliques)
Soda
Glycérine.

Le sucre
Le tri est connu pour être amer. Quelqu'un l'aime, quelqu'un est indifférent à cela. Je n'aime pas l'amertume. Par conséquent, le sucre est pour moi un supplément standard. La question est en quantité. Cela dépend fortement de l'alcool et des préférences personnelles. Vous devez expérimenter "par vous-même") - Je noterai seulement que le sucre dans la vodka n'est pas du sucre dans le thé, il se sent beaucoup plus fort, le poids doit donc être augmenté progressivement, en vérifiant vos sensations.

Je préfère l'acide malique, son goût est très différent de la vodka au citron. Il est également facile d'en faire trop, la règle générale pour moi-même que j'ai évoquée est qu'il faut 7-10 fois moins d'acide que le sucre. Avec le bon poids dans la vodka, un fruité à peine perceptible apparaît, de la fraîcheur pour ainsi dire. Mais le goût ne change pas.

Avec la soude, la situation est semblable à l’acide et, dans un certain sens, l’inverse. Cette question pour moi, je ne ai pas clarifié à la fin. Les observations actuelles sont
1. La soude doit verser une quantité strictement définie. Un peu moins - il n'y a pas d'effet, un peu plus - dur et post-effet jusqu'aux brûlures d'estomac. Et seulement quand c'est juste - un léger ramollissement de la boisson apparaît, sans goût de soda dans la bouche.
2. Il est fort probable que la soude soit efficace dans le cas d'utilisation d'eau à faible pH. L'alcool a des propriétés acides (généralement un pH d'environ 6). Cependant, l'eau peut être soit neutre (7.2), soit alcaline, et acide. Dans le cas d'un environnement acide, la soude est nécessaire. Soit dit en passant, dans la vodka appartenant à l'État, le pH se situe généralement autour de 7,5-8.
Mais ce ne sont que des suppositions qui nécessitent des éclaircissements jusqu'à présent - la branche est donc distincte)))

La glycérine donne de la douceur et une certaine plénitude de goût, de la rondeur. Lors de son utilisation, le sucre doit être réduit ou ne pas être utilisé du tout.
Personnellement, je n’aime pas la glycérine, c’est comme si elle contribuait à augmenter la pression après avoir bu (bien que je ne prenne pas du tout la pression). Oui, et le goût varie un peu avec la vodka, mais ça traîne comme quelque chose. En bref, c'est un amateur. Recommandation typique - une cuillère à soupe de glycérine pour 2 à 3 litres de tri, à choisir selon vos goûts.

Le dernier ed. 17 mai 11, 10:23 par igor223

Donc, la partie pratique de la question.
J'espère que ce poste sera développé à la suite de la modification de la technologie et de l'acquisition d'une expérience supplémentaire.

1. Préparation du tri.
Le tri est beaucoup plus pratique à préparer par méthode de pesée que par méthode volumétrique. Je donne un échantillon typique, que je me sers moi-même, pour les autres volumes, il est facile à compter. Le résultat final est d'environ deux litres de vodka, il est pratique de peser sur une balance de cuisine, il est pratique de chauffer dans un flacon de laboratoire en verre, plutôt rapidement.
Donc
600g d'alcool avec 96% d'alcool +
1200g d'eau
une cuillère à café de sucre, fortement sans sommet
10 fois moins d'acide malique (environ 1/16 c. À thé, légèrement sur le couteau - bref, facile à ramasser)))

Échauffement et refroidissement
On ne verse pas d'eau dans l'alcool, on verse environ 30 à 40 grammes, on y verse des additifs, puis on les incorpore dans le reste. Il est donc plus pratique de se dissoudre.
Ensuite, sur un petit feu et chauffer à 70 ° C. Avec l'expérience, le thermomètre n'est plus nécessaire, la nature du "pré-ébullition" indique clairement quand l'éteindre.
Les petites bulles font "tout le chemin", et à l'approche du 70 ° C, les bulles grossissent et le mouvement rapide des "couches" de liquide commence.
Le couvercle de la casserole (ou le bouchon de liège dans la fiole) doit être retiré en le "sentant" avec de l’alcool contenu dans la vaisselle, mais pas trop et pas désagréable.

Tout est terminé, le processus est terminé - nous retirons du feu et nous laissons refroidir à la température ambiante. Quand il refroidit à 50 degrés, je couvre avec un couvercle (pour que les mouches ne frappent pas)))

En principe, vous pouvez boire immédiatement. Mais il vaut mieux se reposer quelques jours.

Remarque
Avec cette méthode, je reçois toujours de la vodka avec une force d'environ 38%. J'aime surtout une telle forteresse, et Pitco et son arrivée sont normaux. Mais ici - un amateur, bien sûr.
La forteresse peut être ajustée en suspendant l'alcool ou de l'eau. Disons pas 600 g d'alcool, mais 630 g - et la vodka sera plus proche de 40%, légèrement avec une marge.
Cependant, je vous conseille d'essayer une telle forteresse, et non un verre (les deux premiers sont saouls presque comme de l'eau), mais cinq ou six verres. l'effet de la vodka sur le corps peut alors être pleinement évalué.