Principal > Des fruits

Régime alimentaire pour les maladies allergiques

Le diagnostic d'allergie alimentaire au lait est récemment devenu plus courant. La principale susceptibilité de l’organisme est la protéine du lait. L'allergène est si puissant que même le traitement thermique ne conduit pas à la désintégration ni à l'évaporation de la substance.

Une fois dans le corps, le lactose provoque la réaction des fonctions de barrière à une substance étrangère. Il est à noter que, après avoir bu des symptômes graves après avoir bu du lait de vache, l'organisme de la chèvre ne peut pas réagir et vice versa.

Pourquoi y a-t-il une allergie aux produits laitiers?

L'allergie est une prédisposition génétique, elle survient aussi à n'importe quelle période de la vie, à tout âge et provoque un inconfort, aggrave l'état général.

Les nourrissons constituent le groupe le plus important de patients présentant une réaction allergique au lait. Une telle métamorphose s'explique par le non-respect du régime par une femme pendant la gestation et par une violation du régime pendant l'allaitement.

Causes d'une réaction au lait:

  • différence individuelle du corps humain;
  • pendant la gestation, une femme a abusé d'allergènes;
  • traitement médicamenteux pendant la grossesse avec des médicaments puissants;
  • attachement intempestif de l'enfant au sein;
  • équilibre non formé de la microflore dans l'intestin ou destruction par des antibiotiques;
  • changement brusque de régime alimentaire, passage de l'allaitement à l'artificiel;
  • les maladies helminthiques;
  • une zone avec une situation environnementale négative;
  • l'influence des extrêmes naturels;
  • hypovitaminose d'étiologie acquise;
  • sursaturation en produits laitiers;
  • affections hépatiques chroniques et aiguës;
  • forte susceptibilité aux irritants.

Il est important de comprendre que les signes apparaissent sur les protéines du lait. Par conséquent, il n’est pas correct de dire que les symptômes apparaissent uniquement à partir du lait. Tous les produits d'acide lactique, avec la présence même de petites quantités de lactose, provoquent également une susceptibilité allergique. En cas de réaction rapide et aiguë du corps aux protéines, il est important de reconsidérer le régime alimentaire et d'éliminer un certain nombre de produits susceptibles d'aggraver l'évolution de la maladie.

Allergie au lait - que ne pas manger:

  • le beurre;
  • yaourts avec édulcorants, confitures et additifs d'origine douteuse;
  • fromage laitier, fromages à pâte dure et fondue;
  • kéfir, ryazhenka, lactosérum;
  • cocktails à base de produits protéiques de vache;
  • lait concentré;
  • barres de chocolat au lait;
  • lait de chèvre et de brebis;
  • viande de boeuf;
  • cuisson avec l'inclusion de lait.

En outre, en éliminant le lait naturel du régime, vous devriez revoir votre régime et le rendre plus saturé:

Les produits laitiers ayant subi plusieurs étapes de production deviennent moins allergènes par rapport au lait entier. Sous l'influence de températures élevées, le lactose est partiellement détruit. L'intensité de la manifestation de la maladie dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme. Il a également été scientifiquement déterminé que le lait de chèvre est moins agressif, mais la probabilité de symptômes ne doit pas être exclue.

Mécanisme d'intolérance au développement

La protéine de lait de vache est un allergène puissant. Les enfants y sont plus susceptibles et réagissent fortement. Chez l’adulte, l’allergie au lait se manifeste par un symptôme différent, moins prononcé mais qui crée néanmoins une gêne.

Le cours de la maladie se déroule en plusieurs étapes:

  • La première étape est la réponse immunitaire de l'organisme après la première connaissance de l'allergène. Dans le lait entier, il existe jusqu'à 25 antigènes, qui sont partiellement détruits par le traitement thermique. A ce stade, les microorganismes présents dans le lait entier sont détruits.
  • La deuxième étape apparaît sur le produit après une longue utilisation asymptomatique. Lors de la prochaine consommation, on détecte des éruptions cutanées, des démangeaisons et des rougeurs.

Comment remplacer le lait de vache?

La chèvre et le mouton sont considérés comme une bonne alternative au lait de vache, mais malheureusement, personne ne peut garantir qu'ils ne vont pas provoquer de réaction de l'organisme, car il existe un type d'allergène tel que la caséine. L'option la plus optimale et la plus sûre - le lait végétal.

Variétés de "lait" d'origine végétale - que pour remplacer le lait d'allergies:

  • Soya - le lait le plus populaire et le plus abordable. Il est riche en protéines (jusqu'à 40%), en minéraux et en acides aminés. Le produit est facile à préparer à partir de soja.
  • Le lait d'avoine est un remède efficace contre le rhume. Il existe de nombreuses recettes pour préparer une boisson saine avec du miel, du sucre et d'autres additifs.
  • Le lait d'amande est introduit dans les aliments lors de la cuisson, des cocktails. Dans sa forme pure, il n'est pratiquement pas consommé. Les ménagères la préparent à la maison, mais n'oublions pas que les noix sont un puissant allergène.
  • Noix de coco - vendue dans les chaînes de supermarchés. Utilisé comme ingrédient pour les délices culinaires. Une consommation excessive de ce produit peut causer des problèmes digestifs.
  • Le lait de riz est acheté dans les magasins, et vous pouvez surprendre tout le monde avec l'auto-cuisson avec l'inclusion de vanille et des bonbons.

Tableau clinique général de la réaction du corps à la protéine de vache

Les symptômes d'allergie au lait apparaissent avec une intensité variable et présentent également certaines différences caractéristiques d'un certain âge.

Signes cliniques d'allergies au lait. Tableau:

Les manifestations cliniques courantes sont:

  • Rhinite allergique étiologie.
  • Conjonctivite
  • Migraine, douleur à la tête.
  • Éruption cutanée autour de la peau ou de lésions.
  • Spasme dans les bronches.
  • Œdème de Quincke
  • Choc anaphylactique.

Il ressort de ce qui précède que pour établir le diagnostic et prescrire un traitement adéquat, il est nécessaire de demander rapidement de l'aide à votre médecin.

Diagnostic d'allergie au lait

Les méthodes de détermination de l'allergie au lait ne diffèrent pas de celles communément acceptées pour tous les allergènes. Le médecin commence la première réception par la collecte des antécédents. Habituellement, pour établir le diagnostic, il suffit de voir les symptômes avec des signes prononcés.

Bref plan de diagnostic de l'allergie au lait de vache:

  • Immunogramme
  • Détermination des anticorps sensibilisés aux protéines du lait, ainsi qu'aux lymphocytes.
  • Tests par la méthode de scarification.

Au cours de la période de production d'anticorps, les éosinophiles sont détectés dans le test sanguin (jusqu'à 12%). La rhinite allergique peut également être différenciée d'un rhume par une fuite des muqueuses des sinus. Avec les pathologies du rhume, les éosinophiles ne se forment pas dans les muqueuses.

Les tests cutanés sur la réaction du lait au corps peuvent fausser les résultats de la recherche. L'analyse ne trouve souvent pas l'allergène. Lorsque les allergies alimentaires, les médecins ont décidé d'envoyer pour cette analyse.

Un moyen plus efficace de diagnostiquer est un test de provocation. Au cours de l'analyse, sous la supervision de médecins, le patient introduit un éventuel allergène. Ainsi, un résultat plus correct est obtenu.

La façon d'identifier l'allergène, identifie et recommande un allergologue. La thérapie à domicile n'est pas recommandée pour être effectuée catégoriquement.

Un immunogramme doit être réalisé pour comprendre la commensurabilité des classes d'immunoglobulines. À la suite de l'analyse, des immunoglobulines de classe E sont détectées.

Quels produits peuvent remplacer le lait

Le lait est l'aliment de base pour le nouveau-né. Une des tâches importantes d’une femme est de fournir des aliments sains et sans danger pour les bébés. Avec des signes d'exposition à des allergènes agressifs et le diagnostic de la maladie, le lait maternel est exclu. La préférence est donnée aux préparations hypoallergéniques pour nourrissons qui ont fait leurs preuves chez les fabricants (Pepticate, Frisopep, Alfar, Pregestimil).

Comment se débarrasser de l'allergie au lait

Pour éliminer les symptômes des manifestations allergiques, il est nécessaire d’éliminer les irritants de tout type de l’alimentation habituelle. Lisez attentivement les étiquettes, en cas de doute, abandonnez complètement le produit de qualité douteuse. En outre, la thérapie est effectuée selon un schéma qui convient pour éliminer les symptômes causés par divers stimuli:

  • Réception d'entérosorbants pour l'élimination des processus inflammatoires, des intoxications. Les médicaments lient des composés toxiques et les éliminent du corps:
  • Laktofiltrum - élimine les substances nocives et les allergènes du système digestif (estomac, intestins).
  • Action filtrante-absorbante et détoxifiante sur les entérosorbants.
  • Polysorb - médicament de désintoxication. Il a des propriétés absorbantes.
  • Antihistaminiques - arrêtez le développement des symptômes, éliminez les signes de leur manifestation. Leur tâche principale est de ralentir la synthèse de l'histamine, la destruction des cellules tissulaires (Suprastin, Loratadin, Fenistil, Clemastine).
  • Corticostéroïdes (systémiques). Doté de puissants effets anti-allergiques. Soulager efficacement l'inflammation. Effets immunosuppresseurs (dexaméthasone)
  • Corticostéroïdes (locaux) - Budésonide, Advantan.
  • Probiotiques, pour rétablir l'équilibre de la microflore mauvaise et bonne dans le système digestif:
  • Normobact - complément alimentaire avec des bactéries bifido et lacto dans la structure.
  • Hilak Forte.
  • Atsipol est une substance contenant des bactéries lactiques. Supprime efficacement le travail de la microflore pathogène.
  • Bifiform - complément alimentaire avec des bactéries lactiques dans la structure. Sont également inclus les vitamines du groupe B.
  • Bifidumbacterin.
  • Yogulact
  • Acidophilus
  • Sites avec éruptions cutanées, desquamation, démangeaisons, traités avec un traitement externe.

Que faire pour prévenir

À l’heure actuelle, les allergies sont une notion courante et le respect par la femme de certaines règles pour une alimentation saine et appropriée pendant la gestation peut réduire considérablement le risque d’allergies chez l’enfant.

  • Pendant la grossesse, réduisez la consommation de lait à 1 ou 2 fois par semaine (un verre). Si possible, remplacez par des produits laitiers.
  • Exclure des ingrédients de régime avec de l'histamine dans la composition.
  • Aller à la bonne nourriture saine, abandonner la production industrielle en conserve.
  • Si la génétique prédispose aux actions des allergènes, les suppléments sont administrés progressivement et à une date ultérieure.
  • Effectuer constamment des mesures préventives et thérapeutiques.
  • Deux fois par an, il est recommandé de subir un déparasitage.
  • Trouvez un remplacement complet du lait biochimique. Pour compenser le manque de vitamines et de complexes minéraux.

La maladie est insidieuse. Au premier signe d'allergie au lait, le traitement doit commencer immédiatement. Une approche correcte de la situation éliminera les symptômes. Il est parfois possible de se débarrasser complètement de la maladie. Les enfants dépassent souvent ce problème. La tâche principale de la mère est de mettre fin à la maladie au début et de ne pas laisser la situation s'aggraver.

Quoi abandonner:

  • Attachement tardif à la poitrine (plus tard).
  • Non-respect du régime hypoallergénique au cours de la période d'allaitement.
  • Transfert précoce de l'enfant à des aliments artificiels, des mélanges.
  • Instabilité émotionnelle, situations stressantes.
  • L'utilisation d'immunomodulateurs sans contrôle ni prescription.
  • Dysfonctionnement intestinal, déséquilibre de la microflore.
  • Environnement agressif (localité défavorable pour l’environnement, utilisation de réactifs chimiques).

C'est important! Les allergies alimentaires, comme tous les autres types de réactions allergiques, sont une affection dangereuse. Avec l'influence agressive de l'allergène et le fait de ne pas fournir des soins médicaux en temps voulu, les conséquences peuvent être irréversibles. Les personnes souffrant de la maladie doivent toujours emporter une trousse de premiers soins ou des médicaments prescrits par un allergologue.