Principal > Des produits

Nouveau-nés

La poire ne provoque généralement pas de réactions indésirables chez les enfants. Pour cette raison, il est introduit dans le régime alimentaire des bébés l'un des premiers. Mais les mères qui allaitent se demandent s'il est possible de manger des poires pendant l'allaitement et si elles ne vont pas provoquer de troubles digestifs ou d'allergies chez le bébé.

• La poire contient plus d'une douzaine de micro-éléments utiles, elle contient diverses vitamines et les poires sont riches en potassium. Nul doute donc de leurs bienfaits.
• Même le fait qu'il y ait beaucoup de fibres grossières (fibres) dans une poire est considéré comme un avantage plutôt que comme un inconvénient.
• Les réactions indésirables à la poire chez les enfants sont extrêmement rares et de telles situations doivent être traitées par un médecin.

La poire provoque-t-elle des coliques?

Les médecins conseillent parfois aux mères qui allaitent d’abandonner l’utilisation des poires, car toutes ses variétés ont une caractéristique commune: une grande quantité de fibres. On pense que, pour cette raison, l'enfant peut augmenter la formation de gaz et, par conséquent, des ballonnements.

En fait, les coliques, qui gênent la plupart des bébés âgés de moins de trois mois, ne dépendent pas du régime alimentaire de la mère, comme on le croit généralement. Ils reflètent le processus de devenir la microflore intestinale du bébé et ne constituent pas une réaction à la nourriture ingérée par la femme.

Allaitement Allaitement: soyez prudent

Tout d'abord, le jus de poire, la compote, la confiture est préférable de faire vous-même. Les produits industriels contiennent des agents de conservation et on ignore comment ils vont affecter le corps de bébé.

Les poires qui sont stockées longtemps à la base végétale sont traitées avec des substances qui suppriment la pourriture. Par conséquent, il est préférable de peler l'écorce des fruits hors saison ou au moins de bien la laver.

Si l'enfant réagit néanmoins à la poire mangée par la mère en cas de violation de la chaise, de distension abdominale, de réaction allergique sous la forme d'une éruption cutanée sur le corps, vous devez immédiatement éliminer ce fruit de l'alimentation et consulter votre médecin. Il n’est pas nécessaire d’entreprendre seul le traitement des conséquences, le médecin examinera votre cas et choisira le meilleur comportement.

Quand pouvez-vous commencer à manger des poires pour la mère et le bébé?

La poire est un produit hypoallergénique qui est généralement bien absorbé par la mère et le bébé. Par conséquent, il est possible de commencer à manger des poires immédiatement après l'accouchement.

Les fibres provenant de la composition de ces fruits constitueront une prévention remarquable de la constipation. Ce problème est très important pour les femmes après l'accouchement.

Pour le bébé, la poire est l'un des fruits utilisés comme aliments complémentaires. Ils commencent généralement à se nourrir de pommes et de légumes, mais le jus de poire ou la purée de pommes de terre doit être administré immédiatement après que le bébé se soit habitué aux pommes.

Obstétricien-gynécologue, candidat des sciences médicales, employé du centre médical périnatal (Moscou). Elle a suivi un cours de recyclage sur la prévention et le traitement de la fausse couche et du diagnostic par ultrasons. Est engagé dans la gestion de la grossesse et de l'accouchement, y compris chez les patientes à risque.

Est-il possible pour une mère qui allaite de manger des poires: les avantages et les inconvénients du fruit lors de l'allaitement du nouveau-né

La santé humaine est directement liée à ce qu'il mange. Cela est particulièrement vrai du régime alimentaire d'une femme qui allaite, car non seulement la santé de la mère, mais aussi celle du bébé en dépendent. Il existe de nombreux menus pour les femmes pendant l'allaitement et, si certains plats et produits sont clairs, ils doivent être mangés ou sont strictement interdits, alors certains ne sont pas aussi clairement définis - par exemple, les poires, qui font l'objet de nombreux différends.

Certains pensent que ces fruits peuvent provoquer une réaction allergique ou des troubles digestifs chez l'enfant, tandis que d'autres sont favorables au fait qu'ils sont utiles et simplement nécessaires dans le régime alimentaire des mères lors de l'allaitement.

Beaucoup de mères se demandent s'il est possible de manger une poire pendant l'allaitement.

Quelles sont les poires utiles?

La valeur nutritionnelle élevée, associée à la faible teneur en calories de fruits savoureux, mérite d’être soulignée. Pour votre information, pour 100 grammes de pulpe de poire, il n'y a que 42 calories.

Ci-dessous sont énumérés un certain nombre d’éléments utiles qui le composent, et leur effet sur le corps humain est décrit:

  • Huiles essentielles. Ils aident à renforcer le système immunitaire et à lutter contre les infections et les maladies inflammatoires, ainsi qu'à vaincre la dépression.
  • Acides organiques. Responsable de la régulation des processus métaboliques dans le corps, ont un effet positif sur le fonctionnement du foie, des reins et des organes du tractus gastro-intestinal. De plus, ils ont un effet antimicrobien sur la microflore pathogène, responsable des processus de carie dans le gros intestin.
  • Acide ascorbique. Grâce à elle, les vaisseaux sanguins deviennent plus élastiques.
  • Acide folique C'est indispensable dans le processus de formation du sang.
  • Le fer Participe à la synthèse des globules rouges. En raison du fer, une personne est moins fatiguée, son appétit s'améliore. En outre, il contribue à accélérer la cicatrisation des plaies et à réduire la sensibilité au froid.
  • Ions de potassium. Ils normalisent le travail du muscle cardiaque, participent à la régénération des cellules et, grâce à eux, le niveau de soi-disant mauvais cholestérol dans le sang est réduit.

Autres substances utiles contenues dans les poires:

  • Fructose. Sa teneur dans les fruits est beaucoup plus élevée que la quantité de glucose. Pour cette raison, les poires sont les premières au menu des personnes qui ont des problèmes de pancréas. Elles sont recommandées pour les personnes souffrant de diabète ou d'obésité.
  • Cellulose. Un autre élément utile avec lequel la peau d'un fruit frais est riche. Il améliore le péristaltisme intestinal, autrement dit, la contraction des parois en forme de vague, et constitue un excellent outil de prévention de la cholélithiose.
  • Soufre. Responsable des cheveux, de la peau et des os sains et forts.
  • Cobalt Fait intéressant: 100 grammes de pâte contiennent le taux quotidien de cobalt. Il joue un rôle important dans le fonctionnement normal de la glande thyroïde et dans la production d'hémoglobine. Avec elle, le corps est plus facile à absorber le fer.

Naturellement, ce n'est pas toute la liste des éléments utiles dont une poire peut se vanter. Cependant, ces points déjà cités suffisent amplement pour tirer des conclusions sur l’énorme valeur d’un tel fruit dans l’alimentation humaine.

Tous les avantages et inconvénients des poires lors de l'allaitement

Grâce au travail des éleveurs d’aujourd’hui, il n’existe pas mille variétés de poires. Ils diffèrent par leur apparence, leur goût et leur odeur. Cependant, ils ont tous une caractéristique commune, à savoir le contenu d'une grande quantité de fibres.

La fibre elle-même est très utile pour le corps, car elle favorise son auto-purification, améliorant la motilité intestinale. Cependant, sa présence dans le fœtus est ce que beaucoup recommandent à une femme qui allaite d’exclure les fruits de son régime alimentaire, car les fibres alimentaires insolubles peuvent provoquer la formation de gaz chez le nouveau-né.

De telles déclarations ne sont pas des raisons valables. Tous les éléments qui composent les aliments que mange la mère ne pénètrent pas dans le lait maternel. De plus, des études récentes ont montré que la colique, qui est fréquente chez les nourrissons au cours des trois premiers mois de leur vie, ne dépend pas tellement du régime alimentaire de la mère. Dans la plupart des cas, les coliques sont causées par la formation de la microflore intestinale du bébé, et non par sa réaction aux aliments pris par la mère le jour précédent.

Pour expliquer la réaction négative du côté des miettes au lait maternel, qui a été développé après que la mère allaitante ait essayé les poires en magasin, il est possible de procéder différemment. Sur les bases végétales, les fruits sont traités avec certains produits chimiques afin de les empêcher de pourrir. Ils peuvent nuire à l’enfant, vous devez donc toujours bien laver les fruits et en retirer la peau. Ce dernier ne s’applique pas aux fruits faits maison, car l’écorce est la principale source de fibres.

Pour vous protéger, vous et votre enfant, vous pouvez manger des fruits cuits au four ou préparer des confitures, des compotes, de la gelée. Cependant, dans tous les cas, vous devez connaître la mesure. Par exemple, le taux quotidien de fruits frais ne doit pas dépasser 250 à 300 grammes.

Règles de base pour manger des poires

Un certain nombre de règles doivent être suivies lors de la consommation de fruits dans le régime. Ils sont particulièrement pertinents pour les femmes qui allaitent:

  • Il n'est pas souhaitable d'utiliser les fruits à jeun. La pulpe du fruit contient des cellules et des fibres dont les coquilles dures ne sont que de la cellulose lignifiée. L'exposition à de telles cellules peut provoquer des lésions aux muqueuses de l'estomac et de l'intestin grêle.
  • Il n'est pas recommandé de boire des fruits avec de l'eau. Une telle interdiction est due au fait que la pulpe gonfle dans l'eau et que le processus de fermentation commence. En conséquence, de grandes quantités de gaz commencent à émettre et des ballonnements apparaissent. Il est donc préférable de boire quelque chose après avoir mangé des fruits au bout de quelques heures.
  • Vous pouvez manger des fruits avec une pause d'une demi-heure après avoir mangé. Les conséquences de négliger de tels conseils peuvent être des douleurs à l'estomac dues au processus de fermentation provoqué.
  • Ne combinez pas les poires et les plats de viande. Cette combinaison de produits est assez dure absorbée par l'estomac et les intestins.

Introduction de poires dans l'alimentation d'une femme qui allaite

La question la plus souvent posée par les mères est de savoir quand on peut commencer à essayer des poires. Ne recommandez certainement pas de les entrer dans votre alimentation pendant le premier mois de la vie de la chapelure, puis à leur discrétion.

Le moment le plus favorable pour essayer ce fruit avec un risque minimal est la réalisation du bébé en 2-3 mois. Quelque part au cours du deuxième ou troisième mois, de nombreux bébés ont déjà un fonctionnement normal du tube digestif et, par conséquent, la possibilité de provoquer des coliques ou des ballonnements, après avoir mangé un nouveau fruit, diminue.

L'enfant a eu trois mois - n'hésitez pas à essayer une poire. Si le bébé a une réaction négative au fruit, attendez encore quelques semaines.

Afin d'éviter toute conséquence désagréable, vous pouvez être en sécurité et prendre certaines précautions. Par exemple:

  • ne mangez des fruits que pendant la période de maturation et refusez un tel délice hors saison;
  • choisir des fruits qui ont été cultivés dans leur région d'origine ou dans leur propre jardin, car ils contiennent les minéraux et les vitamines les plus utiles, à la différence des fruits importés, qui sont conservés pour être transformés par des produits chimiques nocifs;
  • avec HB, les variétés vertes sont les plus préférées;
  • Avant utilisation, vous devez bien laver les fruits et verser de l’eau bouillante dessus.

Cependant, malgré l'utilité des fruits frais chez les mères allaitantes, il est préférable de manger des poires cuites au four avec des fruits séchés, séchés ou des compotes de cuisine:

  • Après traitement thermique, les fruits cuits au four conservent la quasi-totalité des propriétés utiles. Ils sont donc presque aussi performants que leurs homologues frais.
  • La compote préparée à partir de fruits frais ou de fruits secs peut être très utile en cas de problèmes de selles. Il est nécessaire de refuser uniquement les fruits séchés et séchés.
  • Une autre option est l'introduction de poires dans l'alimentation - confiture ou confiture d'entre eux. Si possible, il est plus prudent de manger de la confiture de poires, cuite à la maison et non achetée au supermarché. La composition des confitures de magasin ajoute du sucre, des colorants et des conservateurs, ce qu’il est préférable d’éviter pendant la lactation, car ils peuvent nuire à la santé des nourrissons.

Comment ne pas se tromper en choisissant une poire?

Une approche correcte pour la sélection de ces fruits joue un rôle important dans la sécurité de la consommation de poires pendant l'allaitement. Naturellement, à cet égard, les mères chanceuses qui ont des enfants nés en été, au moment même de leur maturation. Cela donne une excellente occasion d’acheter des fruits frais et mûrs, d’autant plus que les fruits de saison contiennent un maximum d’éléments utiles et de vitamines et ne sont pas soumis à un traitement chimique, puisqu’ils n’en ont pas besoin en raison de leur vente rapide.

En ce qui concerne le désir de manger une poire savoureuse une autre saison, par exemple en hiver, vous devez être très prudent avec lui. Pour une conservation plus longue, les fruits peuvent être traités avec de la cire ou d'autres méthodes, à l'aide de produits chimiques. La peau doit donc être pelée en dehors des fruits.

Quelles mesures prendre en cas de réaction allergique à une poire?

Si après une mère qui allaite a mangé une poire, si l’enfant a eu une réaction allergique sous la forme d’une éruption cutanée, si l’estomac du bébé a enflé ou si la chaise a été brisée, la première chose à faire est d’exclure la poire du menu.

Ne pas recourir à l'auto-traitement, car il est dangereux conséquences indésirables. Il est préférable de demander l'aide d'un pédiatre qui, après avoir examiné le bébé, tirera une conclusion et donnera des recommandations éclairées sur les mesures à prendre dans cette situation.

Nouvelles de la mère

Le monde de la mère et de l’enfant: santé, nutrition et développement. Informations et services pour les parents

Baigner un nouveau-né

Avec l'arrivée du bébé à la maison, la vie des nouveaux parents change radicalement, ils ont de nouvelles responsabilités et activités. Prendre soin des bébés est l’une des tâches les plus importantes des parents. C’est pourquoi nous allons aujourd’hui parler de la façon dont le nouveau-né prend son bain.

Vaccination DTC: composition du vaccin, complications possibles, revaccination

Cultiver un bébé en bonne santé et gai est le plus grand rêve de chaque nouvelle maman, et la vaccination en temps voulu joue ici un rôle important. Selon les requêtes de recherche, la vaccination DTP est l’une des requêtes les plus populaires sur Internet, car elle est considérée comme très difficile.

Grippe pendant la grossesse, comment traiter, conséquences

Les épidémies de maladies saisonnières sont extrêmement indésirables et dangereuses pour la santé de la future maman et pour sa croissance dans le ventre du bébé. La grippe pendant la grossesse est un test sévère pour une femme.

Des croûtes sur la tête des nouveau-nés

Presque toutes les nouvelles mères surveillent de près l'état de leurs miettes et s'inquiètent si d'étranges changements se produisent. L’un de ces symptômes alarmants pour les mères est la croûte sur la tête du nouveau-né, qui s’accompagne souvent d’un fort desquamation de la peau.

Puis-je allaiter avec un rhume

On sait que les femmes qui viennent d'accoucher sont exposées à toutes sortes de maladies, y compris les ARVI. Après l'accouchement, le corps est affaibli et il a besoin de temps pour se rétablir. Par conséquent, les mères qui allaitent attrapent souvent un rhume, mais pouvez-vous allaiter avec un rhume?

Vaccinations pour les nouveau-nés, calendrier de vaccination

Les parents modernes aimants et attentionnés veulent tout savoir à l'avance sur ce qu'ils doivent vivre au début de la période qui suit leur naissance. Les premiers vaccins pour les nouveau-nés sont souvent placés dans le service des enfants d'un hôpital, sans attendre que le bébé quitte l'hôpital.

A quel âge la vaccination contre la rougeole

De nombreux jeunes parents s’inquiètent de la vaccination imminente, car il s’agit d’une étape importante dans la vie d’un bébé bien-aimé. Le vaccin antirougeoleux est l'un des types de vaccin que les bébés sont vaccinés au cours de la première année de vie et cette mesure n'est pas nécessaire pendant la période néonatale.

Accouchement sans douleur

Porter un enfant, puis son apparence, est sans aucun doute l'une des périodes les plus heureuses de la vie de presque toutes les femmes. Cependant, de nombreuses futures mères s'inquiètent de la pénibilité du processus même de la naissance d'un enfant. C'est pourquoi nous dirons aujourd'hui si l'accouchement est possible sans douleur.

Réaction aux vaccinations, complications, soins d'urgence

Tout parent conscient se demande si la vaccination cachée du bébé peut dissimuler une menace cachée. En fait, la réaction aux vaccins est un phénomène normal et ne nécessite aucune intervention médicale, mais il arrive parfois que des cas plus graves nécessitant des soins d'urgence se produisent.

À quelle heure le fruit commence à remuer et à pousser

La maternité est une période d'expériences merveilleuses et spéciales pour une femme lorsque toute sa vie est colorée d'un sentiment de bonheur. Beaucoup de futures mamans sont intéressées par de nombreuses questions - par exemple, quand le fruit commence-t-il à bouger et à pousser pour ne pas rater ce moment merveilleux et avoir le temps de s'en souvenir à jamais.

Les poires peuvent-elles être mères allaitantes?

Fruits - C'est la catégorie de produits que les mères allaitantes tentent d'intégrer en dernier dans leur régime alimentaire. La peur des allergies ou des problèmes d'estomac amène une femme à renoncer à des sources saines de fibres alimentaires et de vitamines.

Les poires peuvent-elles être mères allaitantes?

Si vous voulez vraiment manger des fruits, commencez par essayer d’entrer dans votre régime alimentaire.

Utile pour les mères allaitantes en poire

Pear contient toute une gamme de micro-éléments bénéfiques nécessaires à la fois à votre corps et à celui de votre bébé:

  • le potassium, riche en poire, est important pour le cœur;
  • les fibres alimentaires aident à normaliser le travail du tractus gastro-intestinal;
  • si, après l'accouchement, vous souffrez de constipation, vous devez obligatoirement introduire la poire dans votre alimentation.

Comment choisir une poire avec GW

Afin de maximiser les avantages de la consommation de poires, une mère qui allaite doit apprendre à bien choisir ses poires.

C'est bien si votre bébé est né en été et que vous pouvez acheter des poires fraîches sur les marchés.

Ces fruits contiennent un maximum de vitamines.

Toutes les variétés de poires sont considérées comme hypoallergéniques, mais vous devez commencer à en incorporer dans votre alimentation. Les fruits de saison étant achetés rapidement, les fabricants ne les traitent pas avec des composés chimiques ni de la cire.

Lorsque vous achetez des poires en hiver, veillez à les éplucher. Essayez de choisir des fruits mûrs et juteux, ils sont plus facilement absorbés par l'organisme et ne causeront donc pas de problèmes d'intestin, ni vous ni le bébé.

Comment entrer des poires dans le régime pendant la période de gestation

Les poires ne provoquent presque jamais d'allergies chez le bébé. Mais ils peuvent provoquer des problèmes de ventre. Pour réduire le risque de coliques chez un enfant, vous devez suivre ces règles:

  • Les poires doivent être introduites progressivement dans le régime alimentaire. Autant que vous voudriez, vous ne devriez pas manger tout le fruit à la fois. Coupez un petit morceau et observez le bébé. S’il n’ya ni rougeur ni éruption cutanée le soir, si la chaise de bébé n’a pas changé, vous pouvez manger un peu plus le lendemain.
  • Ne mangez pas de poires sur un estomac vide.
  • Ne pas laver les poires avec de l'eau.

Si les coliques ne vous ont toujours pas passé, jetez un coup d'œil au parcours: Ventre doux: débarrassez-vous des coliques du bébé >>>

Pour se débarrasser de la constipation, buvez une compote de fruits secs et de poires. Les poires peuvent être prises fraîches ou séchées. Les poires séchées ou séchées ne peuvent pas être mangées, dont vous ne pouvez cuisiner que des compotes. Les compotes pour les mères allaitantes sont utiles et ne provoquent pas d'allergies chez l'enfant.

Si vous voulez de la confiture de poires ou de la confiture, préparez-les vous-même, mais n'achetez pas dans le magasin. La conservation industrielle, à l'exception des fruits et du sucre, contient des conservateurs et des colorants pouvant provoquer des allergies chez l'enfant.

N'ayez pas peur d'entrer dans votre régime de fruits frais. La chose principale est de connaître la mesure et de ne pas trop manger, alors vous et votre bébé serez en bonne santé.

Est-il possible de poire lors de l'allaitement d'un nouveau-né

Est-il possible de manger des poires lors de l'allaitement d'un nouveau-né

Il est difficile de surestimer le rôle des fruits dans le régime alimentaire d'une mère qui allaite, car ils sont riches en vitamines et en oligo-éléments, si nécessaires au bébé.

L'allaitement au sein pendant l'allaitement est considéré comme l'un des aliments sains les plus nécessaires avec les pommes et est introduit assez tôt dans le menu. Comment réellement est-il utile et s'il existe des contre-indications à ses différentes variétés - découvrez-le dans le cadre de cet article.

Poire pour allaiter un nouveau-né

Les poires sont introduites dans le bébé et se nourrissent immédiatement après les pommes et parfois au même moment. Cela est dû à l'énorme quantité de vitamines et micro-éléments contenus dans la composition de ce fruit.

Cependant, malgré une liste d’avantages aussi considérable, de nombreuses mères ont une question logique: est-il possible de manger une poire pendant l’allaitement? Cherchons une réponse à cela.

La composition chimique de la poire

Pour commencer, considérons la composition chimique de ce fruit, car sans cela, il est impossible de comprendre si une mère qui allaite peut manger de la poire.

  • Les fruits contiennent une grande quantité de vitamines A, B et C.
  • De plus, ses fruits sont riches en potassium et en acide folique.

Ce n'est pas une liste complète d'éléments, mais ils ont l'effet le plus bénéfique sur la santé. Grâce à lui, de nombreux médecins recommandent d’ajouter ce fruit à l’alimentation des femmes enceintes.

Nous ne parlerons pas des avantages des vitamines énumérées, car tout le monde sait déjà qu'elles sont indispensables au processus de développement normal et au fonctionnement normal du corps, et nous attardons sur les deux autres composants.

Le corps a besoin de potassium car il affecte positivement le travail du système cardiovasculaire. L'acide folique est impliqué dans le processus de formation du sang. Comme on le sait, c’est le sang de la mère qui devient le matériel de base pour la synthèse du lait maternel.

Poire qui allaite: faible ou forte?

De nombreuses mères connaissent le mythe commun selon lequel ce fruit raffermit le système digestif du bébé. En fait, ce n'est pas le cas.

En plus des éléments mentionnés ci-dessus, les poires contiennent également beaucoup de fibres, ce qui active le travail des bactéries qui peuplent la microflore intestinale.

Les fibres ne sont pas digérées dans le tractus gastro-intestinal supérieur et pénètrent dans l'intestin presque intactes.

Pour se décomposer, les bactéries commencent à se multiplier rapidement, ce qui active le système digestif.

Par conséquent, si vous avez des doutes sur l’allaitement des poires en raison de l’effet d’ancrage mythique, ne vous inquiétez pas - Pear vous aidera, vous et votre bébé, à vous débarrasser de la constipation et d’autres problèmes liés au tractus gastro-intestinal.

Poire pour nourrir un bébé: contre-indications

Comme vous l'avez déjà compris, la réponse à la question de savoir si une mère allaitante est affirmative. Voyons maintenant les contre-indications.

Allergie

Il existe un avis selon lequel les poires ne provoquent pas de réaction allergique. En fait, cela n’est pas tout à fait vrai. Certaines variétés sont hypoallergéniques, alors que d’autres variétés de fruits, bien que rares, peuvent avoir des effets secondaires.

C'est pourquoi il est recommandé de commencer à introduire de petites quantités de poires dans votre alimentation et de surveiller la réaction du nourrisson. Si des taches rouges ou des éruptions cutanées apparaissent sur la peau, les poires sont exclues du régime alimentaire pendant l'allaitement.

Ulcères peptiques de l'estomac

En outre, une mère allaitante ne peut manger une poire qu'une demi-heure, voire une heure après avoir mangé. Ceci est fait afin de ne pas irriter l'estomac, car la poire sur un estomac vide augmente son niveau d'acidité.

Cela implique la contre-indication suivante: ulcère gastrique chez une femme qui allaite.

Poires vertes pendant l'allaitement

Voyons maintenant si maman peut manger des poires vertes pendant l'allaitement et si c'est nocif. Certaines personnes pensent que le vert est un signe d'immaturité du fruit. En fait, la couleur verte du fruit peut être un signe de la variété, qui ne devrait avoir aucune autre teinte. Les variétés de poires vertes ont une fonction très utile.

Un peu plus haut, nous avons mentionné que certaines variétés de poires ne provoquent pas d'allergies. Cela est vrai pour les poires vertes.

Les fruits verts sont absolument hypoallergéniques et une telle poire sera préférable pour nourrir un nouveau-né.

Pour déterminer la maturité du fruit, vous devez le prendre en main et évaluer sa douceur: le fruit mûr a une douceur assez élevée. Si la poire est assez dure, il vaut mieux ne pas la prendre et opter pour autre chose.

Poires avec HB le premier mois

Il existe un avis selon lequel une poire pendant l'allaitement devrait être introduite dans le régime alimentaire de la mère dès le premier mois du bébé. C'est faux, mais seulement en partie. Le fait est que l'activation de la microflore intestinale, que nous avons mentionnée ci-dessus, s'accompagne d'un effet désagréable.

Une augmentation significative du nombre de bactéries contribue à la formation d'une grande quantité de gaz qui s'accumule dans l'intestin et provoque une gêne chez l'enfant.

Au cours des trois premiers mois de la vie chez les enfants, le processus de formation de leur microflore se produit, il est souvent associé à l'apparition de coliques.

Manger à un tel moment aussi une poire, en quelque sorte, ajoute de l'activité aux bactéries dans les intestins de l'enfant, ce qui aggrave les coliques et gêne beaucoup plus votre bébé.

Pour cette raison, la poire avec le VG est introduite dans le régime après que l'enfant ait atteint l'âge de trois mois.

Sous quelle forme utiliser une poire d'allaitement

Les moyens d’utiliser ce fruit en grande quantité et le type dans lequel vous les mangerez n’affecteront pas le fait que vous puissiez poire au GW.

  • Les fruits cuits au four sont moins acides, il est donc recommandé de les utiliser pour des problèmes d'estomac.
  • Il est totalement permis de boire du jus de poire fraîchement pressé ou une compote de fruits à base de baies et de fruits frais ou secs.
  • Vous pouvez faire de la purée de pommes de terre ou manger des fruits crus. La seule chose à retenir est la bonne préparation.

Afin que les fruits conservent plus longtemps leur apparence et soient conservés longtemps, ils sont traités avec des solutions spéciales dans les magasins et sur les bases de fruits. Ces substances sont extrêmement négatives pour la santé de la mère et de l’enfant. Pour cette raison, si vous allez manger des fruits du commerce et que vous ne les cultivez pas vous-même, n'oubliez pas de les pré-éplucher.

En outre, lavez soigneusement les fruits déjà nettoyés, car des substances nocives peuvent rester sur le couteau pendant le nettoyage et être appliquées à nouveau sur la pulpe.

Est-il possible de manger une poire avec GW d'un nouveau-né: en résumé

Donc, brièvement, nous allons décrire tout ce dont nous avons parlé.

  • Les poires sont un fruit très sain qui doit être introduit dans votre alimentation.
  • La priorité devrait être donnée aux variétés vertes, car elles ne provoquent pas de réaction allergique ou le font extrêmement rarement.
  • Commencer à manger des poires devrait être après que l'enfant atteigne l'âge de trois mois, cela le sauvera des fortes coliques et de l'inconfort.
  • Lorsque la constipation chez un bébé et sa maman, la poire est irremplaçable, car elle normalise le travail de l'intestin et de l'ensemble du tractus gastro-intestinal.
  • Lorsque les ulcères d'estomac à manger ce fruit dans sa forme brute ne vaut pas la peine.

La poire qui allaite peut être préparée selon n'importe quelle recette, sans perdre ses propriétés bénéfiques. L'essentiel est de bien éplucher le fruit.

Les mères allaitantes peuvent-elles poires?

Au cours du premier mois suivant la naissance du bébé, les jeunes mères devraient se limiter à certains produits.

Souvent, les femmes refusent les fruits car elles craignent de causer des allergies ou de nuire à la santé des miettes.

Cependant, beaucoup continuent à manger leurs pommes, poires, prunes et autres fruits habituels. Les mères allaitantes peuvent-elles poires? Une telle question est souvent posée par les amateurs de ce fruit sucré.

Propriétés utiles

Sans aucun doute, une poire, comme les autres fruits, est bonne pour le corps. Il contient une grande quantité de vitamines et d’oligo-éléments indispensables à l’allaitement. La poire est riche:

  • les vitamines C, A, B9;
  • la fibre;
  • fibres alimentaires qui régulent le fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal;
  • oligo-éléments bénéfiques;
  • le potassium, qui normalise le travail du système cardiaque.

Peut ou ne peut pas?

Lors de l'allaitement doit être utilisé avec prudence dans tous les produits, y compris la poire. Ce fœtus peut affecter le corps de la mère et du bébé de manière positive et négative. Cela se passe différemment pour chacun.

Dans la plupart des cas, le fruit sucré ne cause aucune anxiété chez les bébés, il est considéré comme un produit hypoallergénique. Par conséquent, les poires peuvent être incluses en toute sécurité dans le régime alimentaire d'une femme qui allaite déjà au cours du premier mois suivant l'accouchement. Mais vous devez faire attention à eux, commencer à manger un peu et augmenter la portion en fonction de la réaction du bébé.

Ce fruit est riche en fibres, ce qui peut provoquer des ballonnements chez la mère, des gaz, une faiblesse ou au contraire un renforcement.

Au cours du premier mois suivant l'accouchement, les femmes devraient manger des poires cuites au four, qui ne perdent presque pas leurs qualités bénéfiques du traitement thermique.

Comment choisir une poire

Pour empêcher ce fruit sucré de nuire à la mère qui allaite et à son bébé, vous devez le choisir correctement.

Si l'enfant est né pendant le mois d'été, il existe alors une excellente occasion d'acheter des poires fraîches sur le marché. À cette période de l'année, ils contiennent le maximum d'éléments nutritifs.

Lorsque vous allaitez pour commencer à manger, vous avez besoin de poires vertes. En été, ces fruits sont achetés rapidement, vous ne pouvez donc pas vous inquiéter de leur traitement chimique. Ce n'est tout simplement pas nécessaire. Une autre chose, si vous voulez manger votre fruit préféré à un autre moment de l’année.

Vous devez acheter uniquement des fruits mûrs, afin qu'ils soient facilement absorbés par le corps et ne causent pas de problèmes d'intestins à la mère et à l'enfant. La peau de ces fruits doit être retirée, car elle peut être traitée avec de la cire ou des produits chimiques pour une conservation plus longue.

Bien que la poire ne soit pas un allergène, vous devez la consommer avec précaution pendant le HB. Cela peut causer une gêne abdominale, des coliques, des problèmes de selles. Tout d'abord, ne mangez pas le fruit entier à la fois. Pour la première fois, vous devez limiter un petit morceau, puis observer le bien-être du nouveau-né.

S'il n'y a pas de problèmes, vous pouvez augmenter la portion. Ne mangez pas de poires avec l'estomac vide et ne buvez pas d'eau. Il est préférable de manger ce fruit après le dîner.

Quoi cuisiner

Pour répondre à la question de savoir si les poires d'allaitement peuvent être utilisées, il convient de noter sous quelle forme il est préférable de les utiliser. Par exemple, lorsque des problèmes surviennent avec une chaise, une compote préparée à partir de fruits secs ou de fruits frais sera très utile. Les fruits séchés et séchés n'en valent pas la peine.

Si pendant l'allaitement une femme veut de la confiture de poires, il est préférable de manger maison, de ne pas faire ses courses. Dans la production de confiture de poires, on utilise du sucre, des colorants et des conservateurs, qu'il est indésirable d'utiliser pendant la lactation.

Si la jeune mère veut manger des fruits frais, il faut préférer les poires de son propre jardin. Ils contiennent la plus grande quantité de vitamines et d'oligo-éléments bénéfiques.

Les fruits importés sont souvent traités avec des produits chimiques nocifs pour le bébé. Ils ne doivent donc pas être achetés.

Et si vous avez encore la possibilité d'acheter uniquement des poires importées, vous devez les laver soigneusement à l'eau courante et les décoller.

Pendant l'allaitement, vous pouvez manger ces plats:

  • fruits cuits au four;
  • jus de poire ou jus;
  • confiture ou confiture;
  • purée de poires.

Il est conseillé de préparer tout cela vous-même, car dans les aliments en magasin, il peut y avoir des substances nocives pour le corps de l’enfant.

Il est préférable de manger des poires après que le corps du bébé se soit habitué aux pommes et vous pourrez alors déjà manger un petit morceau de votre fruit préféré.

Ce fruit sucré peut aider à la constipation, ainsi qu'aux troubles de l'estomac chez les enfants. Pour ce faire, vous pouvez faire une décoction de flocons d'avoine avec des fruits secs. Pour cela, vous devez prendre 2 cuillères à soupe de flocons d'avoine et une demi-tasse de fruits secs. Ce mélange verser deux tasses d'eau bouillante et faire bouillir. Il est nécessaire de boire le bouillon reçu à jeun sur un demi-verre.

Le jus de poire et les compotes aident à étancher la soif. Ils ont également une propriété antiseptique et toussent bien. Par conséquent, lors du rhume, les femmes qui allaitent ne doivent pas négliger ces boissons saines. Ainsi, vous pouvez saturer le corps épuisé en vitamines et traiter rapidement la maladie.

Est-il acceptable pour une mère qui allaite de manger des poires? À quel âge un bébé peut-il être introduit dans le régime alimentaire d'une femme? Recettes diététiques

Poire - fruit juteux et parfumé, reconnu pour ses propriétés bénéfiques depuis l'Antiquité. Ce n’est pas un hasard si elle s’appelle souvent la reine des fruits. Riche en vitamines et minéraux, hypoallergénique, haute valeur nutritive, faible teneur en calories, bonne digestibilité sont des caractéristiques importantes qui permettent aux femmes d'utiliser des poires pendant l'allaitement.

Quelle est l'utilisation des poires?

Pour les mères allaitantes et les bébés, ce fruit est un trésor de vitamines et d’éléments bénéfiques qui ont un effet bénéfique sur le corps. La poire contient:

  1. vitamines diverses: groupes B, rétinol (A), acide ascorbique (C), tocophérol (E), phylloquinone (K), biotine (H), niacine (PP) - activent le métabolisme, renforcent le système immunitaire, protègent contre le vieillissement, améliorent la fonction cardiaque et les vaisseaux sanguins, le système digestif, l'état général du corps;
  2. minéraux - fer, iode, potassium, calcium, magnésium, manganèse, cuivre, sodium, sélénium, soufre, phosphore, fluor, zinc - assurent le développement du système musculo-squelettique, maintiennent le rythme cardiaque, équilibre acido-basique, régulent le métabolisme cellulaire;
  3. Les fibres et les fibres alimentaires stabilisent le tractus gastro-intestinal;
  4. les acides gras (poly / mono-) insaturés régulent les niveaux d'insuline dans le sang, réduisent le risque de cancer du sein, contribuent au fonctionnement normal du corps;
  5. Les acides gras saturés fournissent de l'énergie, sont impliqués dans la synthèse des hormones;
  6. les acides aminés sont un matériau de construction pour les protéines, normalisent divers processus d'activité vitale;
  7. l'eau nettoie les vaisseaux sanguins, aide à éliminer les toxines du corps.

Les huiles essentielles, contenues en grande quantité dans la poire, améliorent l'humeur, facilitant l'évolution de la dépression post-partum.

Préjudice potentiel

Cependant, il y a un inconvénient: une quantité excessive de certaines substances dans le fœtus, par exemple les fibres, provoque la fermentation et la flatulence et fait office de laxatif pour la mère.

Pour un nouveau-né, il est dangereux en raison de l'excès de gaz et des coliques intestinales. L'eau peut provoquer un gonflement.

Afin d'éviter de tels problèmes, il est nécessaire d'observer une modération dans l'utilisation des fruits pendant la lactation.

Ne mangez pas de poires avec des problèmes de selles, en particulier pour la constipation, car les fruits peuvent aggraver la situation.

La réaction sous la forme d'une éruption cutanée chez les nourrissons devrait alerter les parents. Donc, à ce stade de développement du corps de l’enfant, le fœtus n’est pas sans danger pour lui. Poire entrer dans le menu est encore tôt!

Quand pouvez vous

Sur la question des mères allaitantes, lorsque vous pouvez entrer des poires dans le menu, les spécialistes de l'allaitement répondent aux questions suivantes: l'âge optimal d'un nouveau-né, pour entrer correctement dans une poire, est de 2 à 3 mois. C'est à ce moment que le travail du système digestif du nourrisson est stabilisé et que les coliques ne sont plus tourmentées.

Si pendant la grossesse une femme mange activement des poires, il est alors permis de diversifier le menu avec une petite quantité de fruits un peu plus tôt que la période spécifiée. Après cela, suivez la réaction de l'organisme nouveau-né. Si tout va bien, augmentez progressivement le volume de produit consommé.

Comment perdre du poids après l'accouchement?

Après l'accouchement, de nombreuses femmes sont confrontées au problème de l'apparition d'un excès de poids. Quelqu'un il apparaît pendant la grossesse, quelqu'un après l'accouchement.

  • Et maintenant, vous ne pouvez pas vous permettre de porter un maillot de bain ouvert ou un short court...
  • Vous commencez à oublier ces moments où les hommes complimentent votre silhouette sans faille...
  • A chaque fois que vous venez au miroir, il vous semble que les vieux jours ne reviendront jamais...

Mais un remède efficace pour le surpoids est! Suivez le lien et découvrez comment Anna a perdu 24 kg en 2 mois.

Comment perdre du poids après l'accouchement?

Après l'accouchement, de nombreuses femmes sont confrontées au problème de l'apparition d'un excès de poids. Quelqu'un il apparaît pendant la grossesse, quelqu'un après l'accouchement.

  • Et maintenant, vous ne pouvez pas vous permettre de porter un maillot de bain ouvert ou un short court...
  • Vous commencez à oublier ces moments où les hommes complimentent votre silhouette sans faille...
  • A chaque fois que vous venez au miroir, il vous semble que les vieux jours ne reviendront jamais...

Mais un remède efficace pour le surpoids est! Suivez le lien et découvrez comment Anna a perdu 24 kg en 2 mois.

Les pédiatres recommandent d’introduire d’abord les pommes, puis les poires. Cela réduira le risque de réaction allergique et d’effets secondaires indésirables (distension abdominale, troubles des selles, etc.).

Comment entrer dans le régime?

La poire est considérée comme un fruit hypoallergénique, mais les précautions à prendre lorsqu’elle est consommée par une mère qui allaite en valent la peine. Comme mentionné ci-dessus, le moment idéal pour introduire ce produit dans le régime alimentaire est de 2 à 3 mois après l'accouchement.

Le premier test est un petit fruit avant le déjeuner. En l'absence d'allergie, vous pouvez augmenter le taux quotidien de 1 à 2 fruits. Si des éruptions cutanées, des rougeurs apparaissent sur la peau du bébé, vous devez retirer le produit pendant 1-2 mois. Après ce temps, vous pouvez essayer le fruit à nouveau.

Pendant l'allaitement, maman ne peut pas consommer plus de 400 g de fruits: 1 poire (poids moyen 135 g) s'intègre parfaitement dans le menu. Les spécialistes de l'allaitement et les nutritionnistes proposent les conseils suivants à ce sujet:

  1. Au début, vous devriez manger des poires qui ont subi un traitement thermique, c'est-à-dire cuites au four ou cuites dans une compote. la fibre dans ces fruits est considérablement réduite, ils sont plus faciles à digérer par le système digestif;
  2. ne mangez pas de poires sur un estomac vide. Le moment optimal est la collation entre les repas principaux;
  3. il est déconseillé de boire de l'eau avec une poire, car cela augmenterait la formation de gaz et nuirait au bien-être du bébé;
  4. Ne mangez pas de poires après la viande et les champignons, qui sont difficiles à digérer.

Lavez les fruits à l'eau tiède avant de les utiliser (le brossage est autorisé). Dans les poires, achetées pas dans la période de maturation, il vaut mieux les éplucher.

Quels fruits sont préférés?

Le meilleur choix est le fruit de saison cultivé dans la région de résidence de juillet à octobre. Vous pouvez les acheter sur le marché, dans le magasin, grandir vous-même. Les variétés les plus populaires: Lada, duchesse, Rogneda, Otradnenskaya, Kure, Svetlyanka et autres. Les poires de couleur jaune ou verte avec une pulpe dense et juteuse sont préférables pour les mères qui allaitent.

Les fruits sucrés au goût sont utiles pour le nouveau-né qui allaite. Par conséquent, les fruits acides, acidulés, durs ou lents ne doivent pas être consommés pendant l'allaitement.

En dehors de la saison de mûrissement, des poires d'origine importée sont disponibles. Elles sont généralement transformées avec des produits chimiques spéciaux et des cires qui augmentent la durée de conservation des fruits. Des variétés telles que Conference, Abbot, Williams, Chinese, Rosemary et d’autres sont distribuées dans la chaîne de magasins.

Si vous achetez des poires importées, alors, avant de les utiliser, la femme qui allaite doit être très bien lavée, aspergée d’eau bouillante, il n’ya pas de pelure.

Une femme pendant l'allaitement n'a le droit de manger que des fruits frais et mûrs. Vous pouvez trouver des poires mûres par leur goût éclaircissant. S'il n'y a pas d'odeur fruitée agréable, cela signifie que le fruit n'est pas mûri ni traité avec des produits chimiques. De tels fruits ne valent pas la peine d'être achetés.

Sous quelle forme utiliser?

Pour les mères qui allaitent, il est important de répondre à la question: sous quelle forme pouvez-vous manger des poires.

Les experts en allaitement recommandent de manger des fruits cuits au four pour la première fois. Ils retiennent beaucoup d'éléments nutritifs et sont facilement absorbés par le corps de la mère et du bébé.

Une fois que le bébé s'est habitué à l'innovation, vous pouvez manger des poires fraîches. En tant que tels, ils sont naturels et utiles.

Lorsque l’allaitement est autorisé à manger des poires, cuites de différentes manières:

  • poires cuites au four / multicuiseur;
  • purée de fruits;
  • jus, compote de fruits frais ou secs;
  • confiture / confiture;
  • comme composant de salade.

Un point important: lors de la cuisson, ne vous laissez pas emporter par l'ajout de sucre lors de l'allaitement du nouveau-né. Seul un montant minimum est autorisé. Soyez sélectif lorsque vous choisissez des ingrédients dans un plat. Privilégiez les produits naturels et hypoallergéniques.

Recettes utiles à base de poire

Il existe de nombreuses recettes inhabituelles, savoureuses et saines pour GwP, dont l’ingrédient principal est une poire. Une mère qui allaite doit faire preuve d'une extrême prudence et introduire dans le menu des plats composés uniquement d'ingrédients hypoallergéniques. Donnons des exemples de plusieurs recettes diététiques avec une poire qui sont permises à la mère pendant l’allaitement.

Poires cuites au four - c'est la meilleure option pour une femme qui allaite dans la première étape de l'introduction de fruits dans le régime!

Poire au four avec du fromage cottage

Pour préparer le plat, vous aurez besoin de 2 poires, 100 g de fromage cottage, du sucre cristallisé et de la vanille - selon vos goûts. Avez-vous bien lavé les fruits coupés en haut, retirez délicatement le milieu en essayant de garder les fruits entiers? Écraser le fromage cottage avec le sucre et la vanille. Ensuite, remplissez-les de fruits, fermez-les avec un couvercle coupé, envoyez-les au four pour une cuisson à 180 degrés pendant 15 minutes.

Cuire au four pour une mère qui allaite peut n’importe quel membre de la famille. Fatigué de la routine quotidienne d'une femme sera un soin très agréable, son arrière-plan émotionnel augmentera, ce qui affectera parfaitement la production de lait maternel!

Vous pouvez poire avec du fromage cottage pour cette recette est crue.

Purée de pommes de terre à la cannelle ou à la vanille

Les fruits frais soigneusement lavés (2 morceaux) cuire au four pendant environ 10-15 minutes (température 200 degrés). Retirer du four, laisser refroidir, peler et épépiner. Pour la pulpe, ajoutez le sucre et la cannelle au goût, mélangez avec un mélangeur. La cannelle peut être remplacée par la vanille. Vous pouvez éventuellement ajouter une pomme.

Poulet aux poires au four

Les produits suivants sont nécessaires pour 4 portions: 4 cuisses de poulet (pouvant être remplacées par un filet de poitrine / poulet), 3 poires, sel au goût, 0,3 c. acide citrique, 2 c. l sauce soja, 2 c. l huile de tournesol.

  1. Laver la viande de poulet, peler la peau, couper les fruits en tranches.
  2. Recouvrez la plaque de cuisson de papier d'aluminium, en tenant compte du fait que le papier d'aluminium suffit à refermer le plat.
  3. Mélanger séparément la sauce, le sel, l'huile et l'acide citrique. Graisser le poulet avec ce mélange.
  4. Laisser mariner le poulet pendant un moment dans la sauce et donner le jus.
  5. Placez une poire autour du poulet, fermez le papier d'aluminium et envoyez le formulaire au four pendant 1 heure à 200 degrés.
  6. Au bout de 45 minutes, retirez le moule, dépliez la feuille et remettez-la au four.
  7. Une heure plus tard, dégustez le poulet parfumé et les fruits délicieux.

Hercule poire sous les nuages

Pour préparer le plat, vous aurez besoin de 1 poire, 0,5 tasse d'avoine roulée, 1 c. sucre, 2 c. sucre en poudre, 50 ml de lait, 1 œuf de poule.

Séparez le blanc du jaune, dans un bol séparé, mélange à base de farine d'avoine avec du lait, 1 c. sucre et couper en morceaux de fruits, ajouter le jaune, mélanger soigneusement, mettre dans des moules en portions. Protéines fouettent avec le sucre glace aux sommets. Graisser une poire avec des flocons d'avoine et les envoyer au four pendant 10 minutes.

Salade de poires au fromage

  • 1 poire,
  • 80-100 g de fromage,
  • quelques gouttes de jus de citron,
  • 1 c. sirop / miel / sauce et huile d'olive,
  • 1 cuillère à soupe l noix.

Couper les fruits en fines tranches et le fromage en petits cubes. Pour le fromage n'était pas trop salé, il peut être pré-trempé dans de l'eau froide. Assaisonnez la salade avec votre sirop préféré, miel (si vous n’êtes pas allergique) ou sauce à la grenade, huile d’olive. Remuer. Saupoudrer de noix hachées avant de manger.

Rappelez-vous que le menu d'une mère allaitante doit être varié et équilibré. Ne pas oublier l’essentiel: la modération et une approche raisonnable de l’introduction de nouveaux produits. Ainsi, vous apporterez à vous et à votre bébé un ensemble d'éléments utiles et de vitamines essentielles.

Comment perdre du poids après l'accouchement?

Après l'accouchement, de nombreuses femmes sont confrontées au problème de l'apparition d'un excès de poids. Quelqu'un il apparaît pendant la grossesse, quelqu'un après l'accouchement.

  • Et maintenant, vous ne pouvez pas vous permettre de porter un maillot de bain ouvert ou un short court...
  • Vous commencez à oublier ces moments où les hommes complimentent votre silhouette sans faille...
  • A chaque fois que vous venez au miroir, il vous semble que les vieux jours ne reviendront jamais...

Mais un remède efficace pour le surpoids est! Suivez le lien et découvrez comment Anna a perdu 24 kg en 2 mois.

Comment perdre du poids après l'accouchement?

Après l'accouchement, de nombreuses femmes sont confrontées au problème de l'apparition d'un excès de poids. Quelqu'un il apparaît pendant la grossesse, quelqu'un après l'accouchement.

  • Et maintenant, vous ne pouvez pas vous permettre de porter un maillot de bain ouvert ou un short court...
  • Vous commencez à oublier ces moments où les hommes complimentent votre silhouette sans faille...
  • A chaque fois que vous venez au miroir, il vous semble que les vieux jours ne reviendront jamais...

Mais un remède efficace pour le surpoids est! Suivez le lien et découvrez comment Anna a perdu 24 kg en 2 mois.

Est-il possible de manger une poire mère allaitante

Le régime alimentaire pendant l'allaitement est le principal problème de la jeune mère. Il est nécessaire de restituer les éléments nutritifs perdus à l'organisme sans nuire au bébé. Poire - une réserve d'éléments utiles qui sont si nécessaires à la femme qui a accouché. Entrez-les dans votre alimentation peut être, mais sous une forme limitée et pas immédiatement.

La composition et les avantages de la poire

Les fruits sont très nutritifs, portent une charge d'énergie pour une personne. Ils ont surtout besoin de femmes qui ont enduré et donné naissance à un enfant. L'utilité d'une poire chez HB aidera à comprendre sa composition.

Éléments qu'une femme qui allaite peut nourrir son corps après avoir mangé un fruit:

  • L'acide ascorbique - rend les vaisseaux sanguins plus élastiques, renforce le système immunitaire, améliore l'humeur. Ce dernier point est particulièrement important car les femmes sont déprimées après la naissance.
  • L'acide folique - un effet positif sur la qualité du sang, augmente le taux d'hémoglobine, gaspillé pendant la période de gestation.
  • Les huiles essentielles aident le corps affaibli à combattre les infections et les inflammations.
  • Fer - aide à synthétiser les particules sanguines. Merci à l'élément diminue la fatigue, améliore l'appétit. Les blessures guérissent plus vite.
  • Potassium - réduit le cholestérol, affecte positivement le travail du coeur, qui pendant la grossesse était surchargé.
  • Fibre - effet bénéfique sur le travail de l'intestin, en particulier sur la peau du fruit.
  • Soufre - guérit, renforce la peau, les cheveux.
  • Cobalt - normalise le fonctionnement de la thyroïde, aide à absorber le fer.

Ce n'est pas le glucose qui prédomine chez le fœtus, mais le fructose. C'est doux, mais pas riche en calories. 100 g contient 42 calories.

Est-ce possible avec GW

L’argument principal, qui est le principal opposant à l’utilisation de poires en HB, est associé à des coliques fréquentes chez les nourrissons. La pratique montre que même les mères qui suivent un régime alimentaire strict, le problème persiste.

La question est mal comprise. Selon certaines hypothèses, une distension abdominale accompagnée de douleurs chez les bébés n'est pas associée à l'alimentation de la mère allaitante, mais à la formation de la microflore intestinale du nourrisson.

Nous parlons de gaz et de coliques, dérangeant les bébés dans 2-4 mois.

La fibre, riche en foetus, augmente la motilité intestinale, provoquant la formation de gaz. Toutes les substances ne parviennent pas au bébé par le lait. Par conséquent, une consommation modérée de poires ne devrait pas provoquer de réaction négative du corps de l’enfant. Les avantages des fruits sont indiscutables.

100 g de pulpe contiennent le taux quotidien de cobalt. Le fruit est utile en cas d'hémoglobine basse, de problèmes de glande thyroïde.

Le premier mois

Séparément, vous devez dire à propos du nouveau-né. Ils sont considérés comme un bébé qui n'a pas encore 4 semaines. Au cours du premier mois, le système digestif ne peut digérer que partiellement les aliments. Pendant cette période, on ne parle pas de manger des poires chez une mère qui allaite. Les aliments plus légers, tels que les pommes jaunes cuites au four, sont préférables.

Jus de poire

Le jus de poire concentré pendant l'allaitement n'est pas souhaitable. Il contient beaucoup de sucre. Si vous en buvez et que vous allaitez, alors, à l'état dilué, en quantités limitées. Il est permis à une femme souffrant d'HB de consommer 1 à 2 fruits par jour et dans un verre de jus non dilué, il y en a plus. De plus, les jus des magasins sont remplis de substances nocives.

Il est préférable de prendre soin de soi avec des compotes maison, une gelée à base de fruit savoureux. Ils étanchent leur soif, résolvent le problème de la défécation.

Poire au four

La poire au four est très utile lors de l'allaitement. Il contient un maximum d'éléments utiles, mais il est plus facile à digérer par le corps. Vous pouvez essayer de le manger quand l'enfant a 1 ou 2 mois.

Les fruits cuits au four permettront à la mère et parfois au bébé de se débarrasser de la constipation. Il suffit de ne pas ajouter de sucre dans le plat, il a un goût agréable. Sans excès de glucose, il sera plus facile pour maman de retrouver son corps.

Comment entrer dans le régime

Il y a des poires pendant l'allaitement devrait être prudent. Il est préférable de commencer lorsque le bébé a 2 ou 3 mois. Pour la réassurance, vous pouvez commencer avec des fruits cuits au four, mûris dans des conditions naturelles.

Il vaut mieux que le fruit ait été arraché d'un arbre normal qui pousse dans la même zone que l'enfant avec la mère.

Il est préférable de refuser les poires en hiver car elles peuvent contenir des nitrates recouverts de cire et d’autres substances nocives.

Pour la première fois, une femme qui allaite peut manger un petit fruit. La réaction des miettes peut prendre jusqu'à deux jours. Si l'éruption cutanée, la rougeur sur la peau, la chaise et le ventre sont normaux, vous pouvez entrer une poire dans votre alimentation.

Chaque jour, une femme qui allaite peut manger 200 à 300 g de fruits. Une poire de taille moyenne par jour suffira.

Conclusion

Les poires peuvent et doivent être consommées par une mère qui allaite, si elles ne provoquent pas d’allergies ni de problèmes avec les selles du bébé.

Les fruits sont riches en éléments utiles qui permettront à une femme de retrouver santé, force, humeur, énergie. Tout est bon avec modération, la dose quotidienne ne doit donc pas dépasser 1-2 poires.

Pour les mères d'enfants de moins de 2 à 3 mois, il convient de porter une attention particulière au produit cuit. Tout type de fruit, y compris les poires, se tient debout pendant la période de maturation.

Poire pendant l'allaitement: est-il possible, pour quel mois, recettes aux poires, avis

La poire est riche en vitamines et en minéraux, elle est considérée comme un produit hypoallergénique et peut diversifier le régime alimentaire d'une mère qui allaite. Cependant, le fruit contient également une grande quantité de fibres, fraîches pouvant causer une formation excessive de gaz dans l'intestin et des coliques chez le nouveau-né. Voyons comment et quand maman peut inclure une poire dans son régime.

Composition et propriétés utiles

Les poires les plus utiles - cultivées dans leur région d'origine sans l'utilisation de la chimie

Les poires sont des fruits juteux et sucrés à faible teneur en calories (environ 47 kcal pour 100 g), ce qui assure la popularité du fruit parmi les personnes en quête d'harmonie.

La poire est considérée comme un produit hypoallergénique et est recommandée pour la première alimentation des miettes (sous forme de jus et de purée de pommes de terre) avec une pomme.

Pendant la période d'allaitement, la poire aide le corps de la mère à récupérer plus rapidement après l'accouchement, et le bébé reçoit des éléments nutritifs précieux qui pénètrent dans le lait maternel. Dans la plus forte concentration de poire contient:

En quantités moins importantes, des vitamines des groupes B, E, K, du calcium, du magnésium, du phosphore, de l'iode, du manganèse, du zinc et d'autres sont également présentes dans les fruits. Il y a dans la poire et des acides aminés essentiels qui ne sont pas synthétisés à l'intérieur du corps - l'arginine, la lysine, la leucine, le tryptophane et d'autres.

La composition en vitamines et minéraux du produit assure son effet positif sur la mère et le bébé:

  • maintient les niveaux d'hémoglobine dans le sang;
  • stimule l'activité cérébrale;
  • aide le système nerveux;
  • est un antioxydant naturel, protège contre le cancer;
  • améliore la formation du sang;
  • renforce le système immunitaire;
  • favorise la santé du cœur et de la glande thyroïde;
  • a un léger effet diurétique;
  • élimine l'excès de liquide et de toxines des tissus;
  • aide aux troubles digestifs.

La poire affecte spécifiquement le tube digestif, ce qui cause beaucoup de controverse chez les jeunes mères. Quelqu'un pense que le fruit se raffermit et quelqu'un insiste sur un effet laxatif des intestins. En effet, la poire régule le travail de l'estomac, grâce aux fibres alimentaires, stimulant le péristaltisme intestinal.

Dans les troubles du tractus gastro-intestinal causés par l'activité de microorganismes pathogènes, crée un environnement défavorable aux bactéries sur les parois de l'estomac, en raison de la présence de pectine et de tanins dans la composition. Ces mêmes composants contribuent à la consolidation des selles pendant la diarrhée.

Si vous êtes sujet à la constipation, les poires ne doivent pas être maltraitées car elles peuvent aggraver le problème.

La poire est utilisée dans de nombreuses recettes populaires pour lutter contre les rhumes, les maux de tête et les maladies du système génito-urinaire.

Il convient de noter que la poire séchée et cuite au four n’est presque pas inférieure aux fruits frais en ce qui concerne la teneur en minéraux de la composition. Le produit appartient aux types alimentaires de nourriture, même pas aux diabétiques.

La seule contre-indication à l'utilisation du produit est la sensibilité individuelle aux composants du fruit.

Tableau: composition chimique et teneur en calories de la poire

% de la norme dans 100 g * - valeurs approximatives pour une mère allaitante d'âge moyen

Mal possible

Les poires vertes sont considérées comme hypoallergéniques, les rouges sont plus susceptibles de provoquer des allergies chez les bébés.

Si les poires sont trop consommées ou si le produit est introduit trop tôt dans l’alimentation, le système digestif délicat du bébé peut réagir négativement au produit. Les miettes peuvent augmenter les coliques, augmenter les flatulences, gagner un siège ferme.

Pour cette raison, il vaut la peine d'attendre que l'enfant ait 2 ou 3 mois avant de goûter à la poire.

À cet âge, les processus digestifs sont généralement ajustés et les poires ne sont bénéfiques pour le nourrisson que si elles sont utilisées judicieusement par la mère qui allaite.

Les allergies, la plupart des variétés de poires chez les bébés ne causent pas. Cependant, le danger peut ne pas être les fruits eux-mêmes, mais les méthodes de leur transformation pendant la culture et le transport.

Les fruits importés peuvent être traités avec des produits chimiques afin de prolonger la durée de conservation et de donner un aspect présentable du produit. Les mères qui allaitent devraient manger des poires cultivées dans leur propre jardin, ou au moins dans leur région d'origine.

Les poires fraîches doivent être achetées en saison - en été et en automne, et il est préférable que la saison froide donne la préférence aux fruits séchés ou congelés. Mais la confiture de poires ne peut être mangée que fraîchement brassée.

Les aliments en conserve pendant l'allaitement ne sont pas recommandés, car ils n'ont pas une grande valeur nutritive et peuvent contenir de grandes quantités de sucre, des conservateurs et d'autres additifs indésirables. Ne mangez pas non plus de poires souffrant de maladies à l'estomac - colites, gastrites, ulcères et constipation.

Conditions d'utilisation pour HB

La poire donnera de la force à la mère qui allaite et enrichira son régime en vitamines et en minéraux

Comme tout autre produit, la poire devrait être introduite dans le régime alimentaire pendant la période HB de manière minutieuse afin de ne pas nuire à la formation de la microflore intestinale. Respectez les consignes suivantes:

  • vous ne devriez pas manger de poire pendant le premier mois de la vie du bébé, la période optimale est de 3 mois après l’accouchement;
  • pour la première fois, vous pouvez essayer une petite tranche de poire;
  • en l'absence de problèmes de digestion et de réactions allergiques, la quantité de fruits augmente progressivement jusqu'à atteindre une vitesse journalière de 300 à 400 g;
  • en cas de colique, de distension abdominale et de rougeur de la peau - les poires doivent être jetées pendant un à deux mois;
  • Il est recommandé de commencer l’introduction du produit à partir de poires cuites au four sans pelure et seulement après que vous pourrez essayer des fruits frais.
  • choisissez des poires à la peau verte;
  • ne mangez pas de poires avec l'estomac vide et ne buvez pas d'eau pour éviter une augmentation de la formation de gaz dans les intestins.

Bien rincer les poires fraîches, de préférence avec une brosse et à l’eau bouillante. S'il n'est pas certain que le fruit acheté ne soit pas traité chimiquement, coupez la peau avant de manger.

Les poires se déclinent en de nombreuses variétés, couleurs et saveurs. Mais presque toutes les poires sont unies par une propriété: elles contiennent beaucoup de fibres, ce qui améliore très activement la motilité intestinale. Par conséquent, il est souvent recommandé aux mères qui allaitent d'éviter ce fruit nutritif afin de ne pas provoquer une augmentation de la formation de gaz chez le bébé. Mais ce n'est pas vrai.

Tout ce que mange une mère qui allaite ne pénètre pas nécessairement dans le sang et ensuite dans le lait maternel. Ceci s'applique aux poires!

Nataliya Razakhatskaya, consultante internationale en allaitement (IBCLC), consultante en sling, coach

http://am-am.info/faq/menyu-kormyashhej-mamy/grushi-kormyashhej-mame/

Façons d'utiliser et recettes

La confiture de poire d'allaitement peut être mangée fraîche, mais pas en conserve

Ainsi, le plus sûr pour la digestion du bébé est considéré comme une poire traitée thermiquement. Ces fruits sont moins susceptibles de provoquer une distension abdominale et des problèmes avec le tractus gastro-intestinal. Au début, il est recommandé à la mère qui allaite de manger les plats de poire suivants:

  • fruits cuits au four;
  • casseroles au fromage cottage;
  • cuisson au four;
  • compote de poires;
  • nectar frais additionné d'eau bouillie 1: 1 (pas plus de 200 g par jour);
  • fruits secs;
  • purée de poires et autres.

Lorsque le bébé connaît bien la poire cuite au four, vous pouvez inclure des plats avec l’ajout de poire fraîche dans le régime: salades de fruits, desserts et autres.

Compote de pomme poire

Les poires cuites à base de compote sont utiles et autorisées pour une femme qui allaite.

  • poires 300 g;
  • eau 1,5 litres;
  • sucre 100 g;
  • pommes 200 g
  1. Lavez les pommes et les poires, coupez les noyaux, coupez en tranches.
  2. Faites bouillir de l'eau, ajoutez du sucre.
  3. Couvrez le fruit.
  4. Faire bouillir environ 10 minutes après l'ébullition.
  5. Laisser refroidir la compote dans une casserole.
  6. Filtrer et boire frais.

Poires au four

Les poires au four avec du fromage cottage peuvent être mangées au déjeuner ou au lieu du dessert

  • poires 3 pièces;
  • fromage cottage 100 g;
  • noix 20 g;
  • sucre au goût;
  • beurre 20 g
  1. Lavez les poires, coupez-les en deux, retirez le cœur.
  2. Mélange de Curd avec du sucre.
  3. Mettez au milieu de la masse de caillé de poire et un peu de beurre.
  4. Des plats résistants à la chaleur recouvrent le parchemin, mettent les poires.
  5. Chauffer le four à 180 degrés.
  6. Cuire au four pendant 30 à 40 minutes.
  7. Saupoudrer de noix hachées.
  8. Le dessert Ready peut être décoré avec des feuilles de menthe ou saupoudré de sucre en poudre.

Purée de poire

La purée de poire peut être fabriquée à partir de fruits frais, mais il convient d’ajouter de l’acide citrique à la composition pour éviter le brunissement.

  1. Lavez les poires, mettez-les dans des plats résistants à la chaleur.
  2. Cuire au four à 200 degrés pendant 20-30 minutes.
  3. Poires fraîches, peler et noyau.
  4. Frotter à travers un tamis ou broyer dans un mélangeur.
  5. Ajouter le sucre et mélanger.

: quoi de plus sain - pomme contre poire

La poire est un fruit utile et savoureux qui peut diversifier le régime alimentaire d’une mère qui allaite et enrichir le lait maternel d’éléments nutritifs précieux. Afin de prévenir les problèmes digestifs chez le bébé, le fœtus doit être consommé avec certaines règles de prudence.